Tanitnews

Peterhansel en panne — Dakar


La journée a été marquée par les soucis de Stéphane Peterhansel (Peugeot).

Après Sébastien Loeb mercredi, un autre pilote Peugeot, Stéphane Peterhansel, est en train de dire adieu à la victoire sur le Dakar 2018. Le double tenant du titre s'est arrêté au km 186 de la spéciale, qui en compte 498, en raison d'amortisseurs et d'un triangle de suspension endommagés, selon les premières informations de l'organisation. Un problème mécanique lui a fait perdre près d'1h45.

Grâce à l'assistance de ses coéquipiers français Cyril Despres et David Castera, arrivés des dizaines de minutes plus tard, la Peugeot 3008 DKR Maxi N.300 a pu repartir après avoir passé près d'1h45 à l'arrêt, selon l'organisation. Mais sa régularité, dans une course qui a déjà connu plusieurs rebondissements, et sa pointe de vitesse dans les étapes typées WRC, où il rappelle qu'il a été deux fois champion du monde des rallyes (1990, 1992), font merveille. Chez les motos, le Français Adrien van Beveren (Yamaha) a repris la main.

Rohani reconnaît le droit des Iraniens à la protestation, mais sans violences
Des centaines de personnes ont été interpellées, selon les autorités et les réseaux sociaux . Trump. "Il est temps que ça change". "L'Amérique est avec le peuple iranien".

Samedi, il a mis plus de dix minutes aux deux Toyota du Sud-Africain Giniel de Villiers (à 12 min 05 sec) et du Qatarien Nasser Al-Attiyah (à 14 min 19 sec) pour se créer un matelas confortable au général, avec 1 h 11 min 29 sec d'avance sur son dauphin Al-Attiyah.

L'Espagnol remonte ainsi dans le Top 3 mais il s'est blessé et devrait abandonner.

Articles Liés

Commentaires