Tanitnews

Une publicité de H&M jugée raciste


Après la commercialisation et la promotion d'un sweat-shirt porté par un petit garçon noir où l'on pouvait lire "singe le plus cool de la jungle", le géant suédois tente de contenir l'incendie.

Face à un déferlement de critiques qui se sont abattues envers la marque sur les réseaux sociaux, l'enseigne qui a été contactée par nos confrères d'Europe 1 a tenu à présenter ses excuses.

Or, H&M a été épinglée à la suite de la publication sur son catalogue en ligne d'une photo jugée raciste. Depuis, H&M a multiplié les mea-culpa, en vain: " Nous tenons à nous excuser sincèrement pour cette photo, désormais retirée de nos sites web. "Je suis profondément blessé et je ne travaillerai plus avec H&M".

Attentat de la rue Copernic : non-lieu pour Hassan Diab
Les juges d'instruction ont estimé qu'il n'y avait pas de charges suffisantes à l'encontre d'Hassan Diab et ont ordonné sa libération immédiate.

Un tweet déjà partagé plus de 11 000 fois et qui a provoqué de nombreuses réactions indignées.

Et deux jours après la parution de cette photo, la colère des internautes vis-à-vis de l'enseigne H&M ne faiblit pas. Le sweat-shirt était alors encore disponible à la vente. Nous et tous ceux qui travaillent à H&M ne peuvent qu'être d'accord. Par conséquent, nous n'avons pas seulement retiré la photo, mais aussi toute la collection de notre offre. Cela ne fait aucun doute. Quand vous nous regardez, assurez-vous de ne voir que des rois et de la gloire! "Nous, les Afro-Américains, nous devrons toujours nous battre pour montrer que nous faisons partie de ce pays", a écrit le sportif.

Il y a juste 3 mois, les cosmétiques Dove connaissaient également un "bad buzz" après une publicité montrant une femme noire enlevant un tee-shirt pour laisser apparaître une femme blanche et rousse.

Articles Liés

Commentaires