Tanitnews

Jack Lang traite Donald Trump de "président de merde" — "Pays de merde"


Pour dénoncer les propos de Donald Trump sur les "pays de merde", Jack Lang a appelé à le qualifier en retour de "président de merde". Samedi 13 janvier, l'ancien ministre de la Culture et président de l'Institut du monde arabe a qualifié Donald Trump de "président de merde" sur les réseaux sociaux. Des propos qui ont suscité une vague d'indignation partout dans le monde, rappelle LCI.

"C'est un cri du coeur, un cri de révolte après ce qu'il a dit sur les Haïtiens", a ainsi expliqué à l'AFP l'ancien ministre de François Mitterrand. Le septuagénaire en avait gros sur le cœur "d'entendre ce type chaque heure, chaque jour, dire n'importe quoi, insulter".

Avignon : une jeune femme découverte pendue à la grille d'un lycée
Toujours selon les enquêteurs, elle se serait donné la mort à la suite d'une dispute entre les deux femmes. Il s'agit d'une habitante de Bourg Saint-Andéol en Ardèche, elle était âgée de 21 ans.

Une référence à l'expression "pays de merde" qu'aurait employé le président milliardaire pour parler d'Haïti, du Salvador, et des nations africaines lors d'une réunion avec des parlementaires américains. Ce, afin d'afficher d'autant plus son "mépris" à l'encontre de Donald Trump. Selon lui, le président américain dispose tout bonnement d'un "mépris.inqualifiable. C'est blessant, offensant (.) Tous les jours, il déverse du mépris sur les uns sur les autres". "C'est indigne de l'Amérique, grand pays de liberté, de grandes aventures d'émancipation", a estimé l'ancien ministre, aujourd'hui âgé de 78 ans.

Articles Liés

Commentaires