Tanitnews

Port-au-Prince condamne les propos de Trump — Haïti-USA


Le gouvernement haïtien, par la voix du ministère des Affaires étrangères, a réagi aux propos de Donald Trump, rapportés dans un article du Washington Post.

L'Union des Forces du Changement condamne avec la dernière énergie un stéréotype intolérable et un discours d'une extrême violence et d'une grande trivialité sur l'Afrique et Haïti.

Des centaines de plaintes déposées contre Lactalis — Lait contaminé
Bruno Le Maire souhaite ainsi "éviter les retards, les difficultés dans le tri des lots et le risque d'erreur humaine". Dix-huit nourrissons ont été hospitalisés, mais tous avaient été sortis de l'hôpital, selon la même source.

L'UFC estime que, pour avoir contribué de manière singulière et enrichie à l'écriture de l'histoire universelle et à la construction de civilisations porteuses de progrès en Amérique et à travers le monde, les peuples africain, salvadorien et haïtien, méritent le respect de l'ensemble des nations du monde et de leurs dirigeants. Car, argue-t-il, ces déclarations indignes et répréhensibles ne correspondent en rien aux vertus de sagesse, de retenue et de discernement que doit cultiver toute autorité politique investie de hautes fonctions. Ils seraient, de surcroit, incompatibles avec les liens multiples tissés par la longue histoire d'amitié et de convivialité qui unit les deux peuples des deux plus vieilles Républiques de l'hémisphère.

Faut-il rappeler que les destins d'Haïti et des Etats-Unis d'Amérique se sont croisés depuis 1779 quand 500 soldats haïtiens ayant à leur tête le général Lafayette ont combattu aux cotes des troupes américaines dans la guerre de l'indépendance. En parlant de l'immigration, le dirigeant américain a fait état de " pays de merde ".

Articles Liés

Commentaires