Tanitnews

Le groupe de Luc Besson, EuropaCorp, réduit la voilure : 22 emplois supprimés


La société de production et de distribution de cinéma EuropaCorp a annoncé la mise en oeuvre un plan de sauvegarde de l'emploi. En novembre, Luc Besson annonçait qu'il reprenait la tête de son entreprise, le contrat du PDG Marc Shmuger arrivait à échéance le 31 décembre. Celui-ci, poursuit le communiqué, "correspond aux besoins de l'entreprise pour mener à bien sa stratégie de recentrage sur ses activités cœur de métier" en France. Les emplois sont supprimés "dans différents départements du groupe afin d'alléger [ses] contraintes financières", a précisé un porte-parole. Europacorp envisage par ailleurs une éventuelle recapitalisation ainsi qu'à une restructuration de sa dette. Europacorp a déjà fait entrer le groupe chinois Fundamental Films à son capital en septembre 2016, qui est devenu son deuxième actionnaire en injectant 60 millions d'euros.

Europacorp a récemment cédé ses activités de production télévisuelle pour la France au patron de cette filiale, EuropaCorp Television, pour onze millions d'euros. On y apprend que Luc Besson a touché 4,44 millions d'euros pour Valerian et la cité des mille planètes, qui a fait plus de quatre millions d'entrées en France.

La légende continue — Ford Mustang Bullitt
Un bolide présenté sur le stand du constructeur, aux côtés de la Mustang GT originale conduite par Steve McQueen dans le film. Le seul moteur retenu est bien évidemment le V8 de 5 litres mais dont la puissance a été revue à la hausse, à 475 ch.

Cinéfinances.info est un site spécialisé qui publie le budget de financement des films français et se base sur des informations déposées auprès des Registres du cinéma et de l'audiovisuel (RCA). En France, le film a attiré 4 millions de spectateurs et a réalisé 36 millions de dollars de recettes (29 millions d'euros), ce qui représente une bonne performance, toutefois inférieure à celle du dernier gros succès de Luc Besson, Lucy.

La société, qui a creusé sa perte opérationnelle à 65,7 millions au premier semestre de son exercice décalé 2017-2018, a également dit vouloir réduire ses frais généraux. Le titre Europacorp a perdu plus de la moitié de sa capitalisation depuis un an.

Articles Liés

Commentaires