Tanitnews

Convoqué par la police pour avoir aidé une migrante à accoucher — France


Sain et sauf, le petit Daniel est finalement né dans la nuit à l'hôpital de Briançon.

Tout commence samedi 10 mars, lors d'une maraude pour venir en aide aux migrants en détresse.

Les fait se sont déroulés vers 21 heures. Parmi elles, une jeune nigériane enceinte de huit mois et demi, rapportent nos confrères duDauphiné. "Ils étaient au bord de la route après avoir marché dans la neige pour éviter le contrôle à la frontière, confie au Dauphiné Benoît Ducos". "Il y avait une maman, portée par deux autres migrants parce qu'elle ne pouvait plus marcher, et le papa qui portait deux enfants", explique le bénévole au " Dauphiné ".

Avec son groupe de maraudeurs, il a entrepris de leur donner de quoi se réchauffer et c'est en parlant avec eux qu'il a appris que le femme était enceinte de huit mois. "Ils ont appelé le procureur, puis un officier de police judiciaire avant d'appeler les secours".

Les ossements de Maëlys commencent à parler — Affaire Lelandais
L'ancien militaire de 35 ans aurait en effet "consulté des sites pédopornographiques la soirée des faits et le dimanche matin". Ta maison passe à la télé! Dans un premier temps, la famille ne peut pas accepter ce que les journaux racontent.

A l'entrée de la ville de Briançon, Benoît Ducos est arrêté pour un contrôle douanier. Le groupe de bénévoles est tombé sur six personnes, près du col de Montgenèvre. "On a frôlé l'accident grave". Les pompiers ont finalement transporté la mère à l'hôpital de Briançon, où elle a accouché par césarienne. Son mari et ses deux autres enfants de 2 et 4 ans ont dans un premier temps été amenés au commissariat de Briançon avant d'être conduits à l'hôpital où ils ont été pris en charge par le SAMU Social.

Une version que conteste toujours la préfecture des Hautes-Alpes.

Accusations graves et sans aucun fondement: prise en charge irréprochable et immédiate par les services de l'État. "Dans un communiqué publié sur Twitter, la préfète assure que les douaniers ont " sollicité immédiatement " les pompiers sur place, " moins de 15 minutes après le contrôle du véhicule ". "Benoît Ducos est convoqué en audition libre [mercredi 14] à la police aux frontières de Montgenèvre pour le transport de personnes en situation irrégulière", raconte le journal régional. Tous Migrants a appelé à un rassemblement de soutien à 9 heures pour protester de sa possible mise en examen pour "délit de solidarité".

Articles Liés

Commentaires