Tanitnews

YouTube : Wikipédia contre les théories du complot


La CEO de YouTube, Susan Wojcicki, a, lors de l'événement South by Southwest organisé dans la ville américaine d'Austin, abordé une nouvelle fonction qui devrait bientôt faire son apparition sur le site web de vidéos bien connu.

Ces questions se posent notamment aux grandes plateformes du numérique, qui de par leur visibilité attirent mécaniquement des personnes qui avancent - et entendent promouvoir - une autre vision de l'histoire: nous ne sommes jamais allés sur la Lune; la Terre est plate; les traînées blanches laissées par les avions ne sont pas de la condensation; on ne nous dit pas tout sur l'assassinat de JFK...

L'assassinat de JFK, cas classique d'un fait ayant engendré une théorie du complot.

NextRadioTV (BFMTV) veut aussi faire payer ses chaînes gratuites aux distributeurs
Mais pour le directeur général d'Iliad , les pouvoirs publics n'ont plus d'autre choix que de prendre position dans cette affaire. NextRadioTV dispose des chaînes BFMTV , BFM Business, Numéro 23, RMC Découverte, BFM Paris et BFM Sport.

YouTube fait équipe avec Wikipedia pour combattre les théories du complot en affichant des liens vers des articles Wikipedia à côté des vidéos qui contiennent des propos conspirationistes. Elle déclare également que YouTube explore toutes les manières de lutter contre la désinformation sur sa plateforme. Youtube a été particulièrement critiqué à cause de la position de certaines vidéos dans la rubrique Tendances. "Nous croyons fermement en la liberté d'expression", a encore martelé Susan Wojciki au SXSW, rappelant que la société se refuse à endosser une responsabilité éditoriale vis-à-vis des contenus, même si elle désactive désormais la monétisation et les commentaires des vidéos qui propagent des "fake news ". Les théories du complot concernées seront celles "qui font l'objet de discussions actives sur Youtube", a expliqué Susan Wojcicki. Concrètement, les vidéos qui relaient des théories du complot qui font le plus réagir seront toujours visibles sur la plateforme, mais elles seront marquées et accompagnées d'encadrés appelés " repères d'information " fournis par Wikipedia, l'encyclopédie collaborative libre. Cet affichage doit être déployée dans les prochaines semaines, à une date qui reste à définir.

Un autre problème est aussi à soulever, c'est Wikipédia.

Le coeur du problème réside dans les vidéos qui flirtent avec les politiques d'usage de YouTube.

Articles Liés

Commentaires