Tanitnews

La Nasa lance son nouveau chasseur de planètes potentiellement habitables — Espace


Si les jours de notre planète Terre ne sont pas encore comptés, les chercheurs de la NASA s'attellent pourtant à découvrir de nouvelles planètes où il serait possible de vivre. En effet, une fusée Falcon 9 de SpaceX va procéder ce lundi au lancement, à 22h32 heure de Paris, du nouveau télescope spatial de la NASA, baptisé TESS. Pour cela, les conditions météo doivent bien entendu être au rendez-vous. Elle consiste à déduire la présence d'une planète, sa taille, sa masse et son orbite, lorsqu'elle passe devant son étoile et obture temporairement sa lumière. "On pourrait même trouver des planètes dans l'orbite d'étoiles qu'on peut voir à l'oeil nu", a dit dimanche à la presse Elisa Quintana, chercheuse sur le. "Dans les toutes prochaines années, on pourra probablement sortir et pointer une étoile tout en sachant qu'elle a une planète ". Il pourra aussi détecter, peut-être, des traces de vie.

Comme Kepler, le premier télescope du genre lancé en 2009 par l'agence spatiale américaine, qu'il remplace, il utilise...

Félix Auger-Aliassime s'incline d'entrée à Monte-Carlo
Dans un autre match de premier tour, le Russe Karen Khachanov a défait l'Australien Thanasi Kokkinakis 7-5, 6-4. Aux termes d'un duel de 2 h 36, l'Allemand Mischa Zverev l'a emporté en trois manches de 6-2, 6-7 (4), 6-1.

Il y a 50 ans, il était de l'ordre du fantasme de penser qu'il existait des planètes habitables. Aujourd'hui, on admet l'existence de 2300 planètes en orbite autour d'autres étoiles.

Il faut dire que TESS a pour mission de scanner quelque 200.000 étoiles dans une zone 350 fois plus vaste que celle observée par son prédécesseur, Kepler.

Articles Liés

Commentaires