Tanitnews

" "Trump veut que les forces américaines rentrent " dès que possible " — Syrie


Dans son adresse à la nation annonçant le déclenchement des frappes coordonnées contre la Syrie menées par les forces américaines, françaises et britanniques, le 45e président des Etats-Unis a souligné dans la nuit de vendredi à samedi que " l'Amérique n'aspire en aucun cas à une présence illimitée en Syrie ". "Le président a dit clairement qu'il veut que les forces américaines rentrent dès que possible ", a indiqué dans un communiqué la porte-parole de la Maison blanche, Sarah Sanders. "Nous sommes déterminés à écraser complètement ISIS [acronyme anglais de Daesh] et à créer les conditions qui empêcheront son retour", selon le communiqué. "La publication de ce communiqué intervient quelques heures après qu'Emmanuel Macron a affirmé que la France avait " convaincu " Donald Trump de maintenir les troupes américaines en Syrie". En février dernier, l'aviation américaine avait brisé une offensive de forces paramilitaires du régime syrien contre une position tenue par les FDS dans la province de Deir-Ezzor. "Je n'ai pas dit que ni les Etats-Unis ni la France allaient rester militairement engagés dans la durée en Syrie".

"Notre engagement militaire en Syrie, qu'il s'agisse des Etats-Unis comme de tous les alliés de la coalition internationale, n'est pensé, justifié, que dans le cadre de la guerre" contre l'EI, a déclaré le chef de l'Etat français lors d'une conférence de presse aux côtés de la Première ministre de Nouvelle Zélande à l'Elysée.

Une sympathique vidéo maison de Shenmue 2 sur Xbox Original — Cadeau
Préparez-vous à vivre un voyage palpitant entre Japon, Hong Kong et Chine, tous fidèlement recréés, et à découvrir un conte intemporel de vengeance et de mystères...

"La Maison Blanche a raison de rappeler que l'engagement militaire est contre Daech et s'arrêtera le jour ou la guerre contre Daech sera parachevée".

" Nous avons réussi l'opération sur le plan militaire puisque l'intégralité des missiles qui ont été tirés ont atteint leurs objectifs et les capacités (du régime-NDLR) de production d'armes chimiques ont été détruites", a estimé Emmanuel Macron.

Articles Liés

Commentaires