Tanitnews

L'ANPAA propose des mesures pour protéger des risques de l'alcool efficacement


Afin de lutter plus efficacement contre les dangers liés à l'alcoolisme, plusieurs médecins et militants demandent au gouvernement qu'un prix plancher par unité d'alcool soit prochainement appliqué. "Une taxe proportionnelle au contenu en grammes d'alcool et la création d'un prix minimum de vente par unité d'alcool, quelle que soit la boisson" précise le communiqué.

Après avoir interpellé au mois de mars dernier le président de la République et lui avoir reproché de ne pas chercher à vouloir durcir la loi Évin sous son mandat, médecins et militants ont demandé lundi 16 avril à ce que de nouvelles mesures soient prises afin de lutter contre l'alcoolisme. Il suggère une indication claire, lisible et contrastée des quantités d'alcool, de sucre et du nombre de calories. Elles visent surtout à faire passer le message de la dangerosité de l'alcool. " Interdire sur tout support toutes les mentions supplémentaires non légales du type "À consommer avec modération" " et " inscrire sur les contenants et sur toute publicité pour une boisson alcoolisée la mention "l'alcool est dangereux pour la santé" de manière claire, lisible et contrastée", ajoutent-ils.

Coupe de France : Les Herbiers-Chambly, c'est aussi le match Katerine-Lalanne
Lors de leur interview pour l'Equipe , les deux chanteurs ont chacun été amenés à commenter la chanson de l'autre. Selon Le Figaro , c'est le président du club en personne qui aurait demandé à l'artiste de composer un titre.

Agnès Buzyn, qui avait déclaré fin février 2018 que le vin était un 'alcool comme un autre' et déclenché la colère de la filière viticole s'est prononcée contre ces mesures.

Les signataires de cette lettre ouverte sont des addictologues, des spécialistes de santé publique, des pneumologues, un épidémiologiste et un nutritionniste renommés.

Articles Liés

Commentaires