Tanitnews

Le gouvernement aura sa propre application de messagerie chiffrée dès cet été


On apprend que la Direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication (Dinsic) s'est vu confier la mise en œuvre de cette application, avec l'aide d'un prestataire privé qui reste à ce jour inconnu.

Dès cet été, les hauts fonctionnaires français pourront utiliser une application de messagerie sans crainte d'intrusion. "Ce n'est pas une messagerie secret défense, c'est une messagerie qui se veut fonctionnelle comme Whatsapp ou Telegram", a expliqué Guillaume Poupard, le directeur général de l'Agence (rattachée aux services du Premier ministre), au cours d'une conférence de presse dressant le bilan annuel de l'Anssi. Le logiciel ainsi développé pourrait être proposé non seulement aux hauts fonctionnaires, mais également aux particuliers. L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) a en effet confirmé ce mardi que le gouvernement devrait disposer cet été de sa propre messagerie chiffrée, plus sécurisée que les applications privées actuelles.

Le directeur interministériel du numérique Henri Verdier avait évoqué ce projet " avec l'idée qu'il n'y a pas de fatalité à ce que les autorités utilisent des messageries pour lesquelles l'Anssi n'arrête pas de répéter qu'il n'y a pas de confiance ", a noté le directeur de l'Anssi.

Ian Somerhalder de retour avec une nouvelle série de vampires — Netflix
Peu à peu, cette mystérieuse maladie se propage, divisant la société en deux camps: les gens "normaux" et les vampires. Produite et réalisée par Brad Turner ( Stargate SG-1), 10 épisodes ont déjà été commandés pour 2019.

Toutefois, les autres messages envoyés à travers l'application passent par les serveurs de l'entreprise, et sont donc susceptibles d'être piratés, ou bien manipulés par Telegram.

C'est le secrétaire d'État chargé du numérique Mounir Mahjoubi qui a annoncé la création d'une nouvelle application cryptée, vouée à remplacer Telegram, utilisée par de nombreux hommes politiques français pour s'assurer que personne ne puisse avoir accès à leurs messages. Nous travaillons à une messagerie publique chiffrée, qui ne sera pas dépendante de l'offre privée, a-t-il indiqué, pour préciser L'important est de ne pas mettre toutes les informations sensibles sur le même canal.

La messagerie Telegram est aujourd'hui couramment utilisée par les ministres ou parlementaires français.

Articles Liés

Commentaires