Tanitnews

" "Recours appelé " référé-liberté " pour sauver Vincent Lambert


Sans surprise, l'avocat des parents de Vincent Lambert Maître Jean Paillot annonce avoir déposé un recours ce mardi 17 avril devant le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne contre la décision d'arrêt des traitements du patient. L'arrêt des traitements, décidé par le Dr Vincent Sanchez à l'issue d'une procédure collégiale de cinq mois - la quatrième en cinq ans - consiste à stopper l'alimentation et l'hydratation artificielle du patient, placé sous sédation profonde et continue. Sur la base de celles-ci, des médecins avaient alors réclamé devant la Haute cour anglaise l'interruption des soins contre l'avis des parents.

L'audience, qui visera à confirmer ou annuler la décision de l'hôpital, se tiendra ce jeudi à 9h30 au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne.

Les États-Unis démentent l'annonce d'Emmanuel Macron — Syrie
Les pays occidentaux tiennent le régime de Bachar el-Assad pour responsable de l'attaque chimique de Douma. Le texte inclut notamment la création d'un nouveau mécanisme d'enquête sur l'emploi d'armes chimiques.

Dans une tribune publiée sur le Figaro , la mère, Viviane Lambert, en appellait la semaine dernière directement à Emmanuel Macron: "Mon fils n'a pas mérité d'être affamé et déshydraté".

Pas d'accord trouvé depuis cinq ans. Cet infirmier, 41 ans et père de famille, a été victime d'un accident de voiture en septembre 2008.

Articles Liés

Commentaires