Tanitnews

Syrie : de nouvelles frappes occidentales provoqueraient "le chaos", prévient Vladimir Poutine


À cet égard, il est très regrettable que le Conseil de sécurité des Nations unies n'ait pas adopté à ce jour de résolution ferme rétablissant un mécanisme indépendant d'établissement des responsabilités permettant d'amener les auteurs d'attaques à l'arme chimique en Syrie à rendre des comptes.

Le président iranien Hassan Rohani a déclaré que les frappes aériennes menées par les Etats-Unis contre la Syrie prouvaient que Washington avait des liens directs avec les terroristes, a rapporté lundi l'agence de presse Tasnim.

Leur travail s'annonce compliqué, plus d'une semaine après les faits, dans une zone passée depuis sous le contrôle du régime syrien et de la police militaire russe.

A La Haye, les ambassadeurs de Russie, du Royaume-Uni et de France se sont rendus lundi au siège de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) pour une réunion d'urgence consacrée à la Syrie, après l'attaque chimique présumée du 7 avril contre le fief rebelle de Douma, qui a entraîné les frappes occidentales ciblées de samedi.

La poussière est à peine retombée sur les trois sites frappés par une centaine de missiles occidentaux, dans la nuit du 13 au 14 avril, que les tractations diplomatiques se succèdent.

Les derniers combattants rebelles de Douma, ainsi que des civils, ont été évacués samedi dans le cadre d'un accord de reddition signé le 9 avril, deux jours après l'attaque chimique présumée. Les militaires russes ont qualifié de fausses les photos de victimes de la prétendue attaque chimique à Douma, publiées par les Casques blancs sur les réseaux sociaux. "Nous craignons qu'ils l'aient maquillé dans le but de contrarier les efforts de la mission d'enquête de l'OIAC pour mener des investigations efficaces", a-t-il poursuivi.

Un homme reçoit une seconde greffe du visage à Paris — Première mondiale
Il faut que son nouveau visage s'adapte à la forme de son crâne, il est pour l'instant toujours fixe, et cela prendra du temps. Mais en 2016 à cause d'un simple rhume, il avait ingéré des antibiotiques incompatibles avec son traitement immunodépresseur.

Quant aux deux principaux alliés de Damas, la Russie et l'Iran, il souhaite les inclure dans les négociations.

Selon l'émissaire britannique auprès de l'OIAC, Peter Wilson, cette organisation a recueilli 390 accusations d'utilisation d'agents chimiques interdits en Syrie depuis 2014.

Dans sa déclaration, Merkel rappelle que le régime Assad a fait usage d'armes chimiques à Douma et tué plusieurs personnes. "Les résultats de l'enquête infirmeront les allégations mensongères" contre Damas, avait assuré ce responsable syrien.

La priorité est de permettre à l'OIAC "d'achever le démantèlement du programme" chimique syrien, a insisté la France. "Nous avons obtenu des preuves que du chlore, des armes chimiques ont été utilisées.", a-t-il ajouté. Pour le chef de l'Etat, "le régime de Bachar Al Assad a un ennemi, c'est un peuple".

Paris a annoncé lundi avoir engagé la procédure de retrait de la légion d'honneur, plus haute distinction française, à l'encontre de Bachar al-Assad.

Articles Liés

Commentaires