Tanitnews

Un prêtre soupçonné de plusieurs agressions sexuelles — Loiret


Les agissements du prêtre auraient commencé lorsque la victime était âgée de 10 ans dans le cadre d'un camp de vacances organisé par le diocèse du Loiret, à Perros-Guirec (Côtes-d'Armor).

Le prévenu, âgé de 58 ans, qui est (ou était plutôt) aussi recteur de la basilique de Cléry-Saint-André, a été suspendu de ses fonctions et placé sous contrôle judiciaire à la suite de sa mise en examen.

Le procureur de la République d'Orléans a indiqué avoir été saisi il y a un mois par l'évêque de la ville, Mgr Jacques Blaquart, après dénonciation des faits grâce à une cellule d'écoute de l'Église dans le Loiret.

Un prêtre du diocèse d'Orléans a été mis en examen vendredi pour agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne abusant de l'autorité de sa fonction, a-t-on appris samedi auprès du parquet.

Bouygues dément discuter avec un autre opérateur télécoms — Marché
Depuis l'arrivée de Free Mobile sur le marché, les parts de marchés de Bouygues Telecom ont marqué un net recul. Bouygues a toutefois démenti l'information.

"Après avoir d'abord " nié l'intégralité " des accusations portées contre lui devant les gendarmes, il a concédé devant le juge d'instruction avoir commis des gestes affectueux, avant de reconnaître finalement " des gestes à caractère sexuel ". La victime, un habitant de Vannes (Morbihan) qui avait participé à un camp de vacances quand il avait dix ans, incriminait alors l'ancien recteur de la basilique de Cléry-Saint-André, séminariste à l'époque, pour des faits de viol remontant au début des années 1980. Il n'a plus le droit d'entrer en contact avec des mineurs ou même de résider en Centre-Val-de-Loire et en Bretagne.

À nouveau convoqué par l'évêque, ce dernier avait cette fois " reconnu des faits ", selon une source proche du dossier interrogée par la Croix au moment de l'ouverture de l'enquête.

Une autre plainte pour viol a été déposée mais a dû être écartée par la justice car les faits étaient prescrits.

Articles Liés

Commentaires