Tanitnews

Les refuges wallons entrent en rébellion


Les refuges wallons sont scandalisés: ils viennent d'apprendre qu'après avoir recueilli et soigné de nombreux animaux saisis à Saint-Denis en mars dernier, ils allaient se voir retirer une partie des rescapés pour les donner... à un éleveur-marchand. Il organisera également une réunion entre les refuges et l'UBEAW de manière à rétablir un dialogue et collaboration constructive entre ces acteurs essentiels du Bien-être animal.

Ce qui s'apparente pour eux à une véritable déclaration de guerre survient deux mois après une très importante saisie ordonnée par l'organisme incriminé à Saint-Denis, en région montoise. "L'UBEAW a pris une décision scandaleuse et incompréhensible allant à l'encontre de sa mission première qui est d'œuvrer en faveur du bien-être animal".

Cette voix dit-elle Yanny ou Laurel? Internet est divisé!
D'un côté, l'accent de la langue anglaise peut être perçu différemment selon sa provenance. On entend Yanny et je suis prête à me battre avec chacun de vous qui n'est pas d'accord.

Le ministre Carlo Di Antonio prend des mesures fortes qui vont dans le sens des revendications des refuges wallons. Les refuges craignent que ces animaux soient exploités en vue de leur reproduction puis abattu. Ses porte-parole envisagent encore de contester en justice la demande de l'UBEAW portant sur la restitution des animaux tout en engageant d'éventuelles poursuites contre la cellule d'inspection vétérinaire dont ils dénoncent les méthodes et les dysfonctionnements.

Toujours selon les sauveteurs visiblement marqués en revoyant certaines photos de l'intervention, certains spécimens étaient si affaiblis qu'il a fallu les porter car ils n'étaient plus capables de monter seuls dans les camions devant les acheminer vers les différents centres de revalidation.

Articles Liés

Commentaires