Tanitnews

Faux billets OM - Atlético : le PDG de La Provence a démissionné


C'est une imprudence que doit regretter Jean-Christophe Serfati. En échange d'encarts publicitaires dans son journal, il a imprudemment fait acheter par la régie de son journal 80 billets pour la finale entre l'OM et l'Atlético Madrid auprès d'une agence basée hors de France et non agréée par l'UEFA. Une négligence et une infraction, c'en était trop pour Jean-Christophe Serfati.

Une manoeuvre qui transgresse elle aussi le règlement de l'UEFA, qui stipule que les places de matchs "ne peuvent être utilisées dans le cadre de toute publicité, promotion, levée de fonds" ou "dans le cadre d'un package de voyage", comme le rappelle Le Figaro qui rapporte que sur les 120 invités, seuls 40 ont pu rentrer dans le stade. Mercredi, Le Canard enchaîné et le site marseillais Marsactu ont fait état d'une opération de la régie consistant à vendre des "packs" aux annonceurs.

En cause, la vente de " packs", des encarts publicitaires dans le journal couplés avec des places.

Allemagne: Une tornade fait deux blessés et dévaste des dizaines de maisons
L'Ouest de l'Allemagne est touché depuis plusieurs jours par de violents orages , près de la frontière avec les Pays-Bas. Deux personnes ont été blessées, dont l'une " gravement " alors qu'elle se trouvait à bord d'une voiture.

En poste depuis un an, Jean-Christophe Serfati en a tiré lui-même les conséquences en choisissant de démissionner. Les personnes lésées quant à elles, recevront une invitation pour le Grand prix de F1 sur le circuit du Castellet à titre compensatoire.

Franz Olivier Gisbert, directeur éditorial, assure l'intérim. Bernard Tapie regrette cette situation. L'accès au stade a été refusé aux titulaires de ces billets, en raison de leur non conformité au règlement de l'UEFA.

"J'ai été victime d'une escroquerie", a déclaré le patron démissionnaire du journal détenu par Bernard Tapie.

Articles Liés

Commentaires