Tanitnews

La France adopte la loi sur la protection des données personnelles


Tous les groupes, à l'exception des communistes et des Insoumis qui se sont abstenus, ont approuvé cette révision de la loi fondatrice Informatique et libertés de 1978. Ce nouveau règlement repose sur le droit fondamental que constitue, pour tout Européen, la protection de sa vie privée et de ses données personnelles.

L'Assemblée Nationale a adopté hier le projet de loi sur la protection des données personnelles sur Internet, projet qui s'appuie sur un texte du droit européen, le " Règlement général sur la protection des données " (RGPD) qui sera appliqué dès le 25 mai prochain. "L'idée générale est la transparence et la volonté de remettre la personne au coeur de ses données pour qu'elle y accède à ses données et sache quelle entreprise les utilise".

Actions de groupe possibles. Certaines comptent d'ailleurs déposer une action de groupe contre les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) dès le 25 mai, date d'entrée en vigueur du nouveau RGPD, en estimant qu'ils conditionnent l'accès à leurs services à ce consentement à l'exploitation des données.

CATASTROPHE pour Marseille: Dimitri Payet, blessé quitte la pelouse en larmes (vidéo)
Marseille a mieux débuté que nous, ça a été difficile et puis nous nous sommes sentis plus à l'aise. Dimitri Payet devrait être donc bien surveillé par les défenseurs de l'Atlético Madrid ce soir.

Rappelons que le projet de loi sur la protection des données personnelles -dit aussi "Cnil 3"- a pour objet de mettre en place une majorité numérique, à savoir l'âge minimum à partir duquel un mineur peut consentir seul au traitement de ses données personnelles.

La protection des données des citoyens européens est au cœur de ces lignes directrices qui insistent sur les obligations de sécurité en matière de lutte contre les violations de données.

Les données seront-elles vraiment mieux protégées?

Articles Liés

Commentaires