Tanitnews

La marque Volkswagen fera l'impasse sur le Mondial de l'auto


Comme pour son compatriote, cette décision s'explique par une absence de nouveautés à présenter, mais la marque affirme toutefois son intention d'envisager d'autres évènements sur la même période que le salon.

La marque allemande Volkswagen vient d'annoncer qu'elle n'exposerait pas au prochain Mondial de l'automobile de Paris, qui se tiendra du 4 au 14 octobre 2018.

On sait désormais que Volkswagen ne participera pas au Mondial de l'automobile de Paris. "Cependant, même en l'absence de stand, la marque Volkswagen évalue actuellement le fait d'être présente à Paris pendant le salon à travers différentes actions de communication dans la ville (essais de véhicules) dans le cadre du dispositif du Mondial". L'annonce de la marque Volkswagen s'ajoute à plusieurs autres défections.

"Ce n'est pas un désintérêt nouveau et permanent de la marque ou du groupe VW pour le Mondial, c'est une décision ponctuelle de ne pas avoir de stand pour la marque", a précisé à ce sujet Jean-Claude Girot, commissaire général du Mondial.

"Je l'ai complètement loupée" — Valère Germain
Après, même après leur but, on sentait qu'on pouvait avoir des situations et on ne les sentait pas très sereins. " On aimerait refaire le match et le gagner mais malheureusement..., a lâché Germain après le match".

Soucieuses de réduire leurs coûts et attirées par d'autres voies de communication (internet, événements sur mesure, participation à des rendez-vous technologique à la mode), les marques automobiles tendent à délaisser le rituel des salons de lorsqu'elles n'ont pas de nouveautés à y présenter.

Afin d'éviter toute approximation, précisons derechef que le groupe Volkswagen sera en revanche bien présent, par le biais des marques Audi, Skoda, Seat et Porsche. Selon un premier décompte non exhaustif de l'AFP, les marques Ford, Opel, Nissan, Infiniti, Volvo et Mazda seront également absentes des stands parisiens cette année.

Depuis plusieurs années, les marques automobiles réévaluent la pertinence de leur participation aux salons automobiles mondiaux, jugée coûteuse, et suppriment des événements de leur calendrier. Un phénomène qui touche tous les salons automobiles, y compris Francfort ou Detroit, mais qui ne saurait -encore- être assimilé à la disparition programmée de "l'espèce".

Articles Liés

Commentaires