Tanitnews

Les Etats-Unis isolés au Conseil de sécurité de l'ONU — Violences israéliennes


À Gaza, la mobilisation s'essouffle, Israël évoque une intervention du Caire.la "Marche du retour", entamée le 30 mars dont le point culminant a été lundi 15 mai (jour de la Nakba) avec 60 morts palestiniens parmi les 40 000 émeutiers qui ont tentés de franchir les frontières israéliennes, a fait deux morts mardi et aucun mercredi.

Les ministres arabes ont par ailleurs de nouveau condamné le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem.

Vendredi également, le Conseil des droits de l'homme de l'ONU se réunira à Genève spécialement pour examiner "la détérioration de la situation des droits de l'Homme dans les territoires palestiniens occupés". "Il faut que tous les incidents fassent l'objet d'enquêtes complètes", a-t-il dit. "Aucun pays dans cette salle n'aurait agi avec autant de retenue qu'Israël", a déclaré l'ambassadrice.

"Les États-Unis déplorent les morts mais il y a beaucoup de violence dans la région", a-t-elle ajouté, en regrettant que le Conseil de sécurité de l'ONU ne parle pas assez de l'implication de l'Iran en Syrie et au Yémen.

Kenya: les braconniers seront passibles de la peine de mort
Les gangs vendent le plus souvent les défenses des éléphants en Extrême-Orient, où elles sont transformées en babioles. Il souhaite durcir les sanctions et propose la peine de mort pour les braconniers, révèle The Independent .

En réponse à l'attaque palestinienne sur Sderot, l'aviation israélienne a frappé sept cibles du Hamas dans la nuit de mercredi à jeudi dans le nord de la bande, quatre de ces cibles étaient des bâtiments et des infrastructures terroristes dans un complexe militaire, et trois autres étaient des usines de production d'armes, a indiqué l'unité du porte-parole de Tsahal.

Depuis un mois et demi, des milliers, parfois des dizaines de milliers de Gazaouis manifestent contre le blocus israélien et pour le droit des Palestiniens à revenir sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création d'Israël en 1948. "Elle ne préjuge pas des négociations à venir", a-t-elle assuré alors que le processus de paix israélo-palestinien reste dans l'impasse. La Chine a réclamé "une enquête indépendante et transparente" sur les évènements de lundi.

L'ambassadeur palestinien auprès de l'ONU, Riyad Mansour, a demandé "d'arrêter ce massacre contre le peuple palestinien".

L'armée israélienne a mené, hier, un raid aérien contre une structure du Hamas dans la bande de Ghaza, alors que des tirs meurtriers de soldats israéliens le long de la frontière ont fait une quarantaine de morts.

Articles Liés

Commentaires