Tanitnews

Les États-Unis imposent des sanctions à des responsables politiques du Hezbollah


Prise dans le cadre du Centre contre le financement du terrorisme (TFTC), ces sanctions visent essentiellement les membres du Conseil de la Choura du Hezbollah et les sociétés qui les soutiennent.

Ils seront soumis aux sanctions financières prévues par le Congrès américain, dans la loi intitulée Hezbollah International Financing Prevention Amendments Act of 2015 (Hifpa 2015), une loi prévoyant des sanctions contre les banques finançant sciemment le Hezbollah.

Le Hezbollah est un mouvement chiite libanais.

David Moyes quitte West Ham après six mois
Le club londonien avait connu des incidents en mars lors d'une défaite à domicile contre Burnley (3-0). Mais ambitionne engager un grand nom " dans les dix prochains jours ".

Il combat en Syrie aux côtés du régime de Bachar al-Assad et est soupçonné d'armer les rebelles Houthis qui ont pris le contrôle d'une partie du Yémen.

L'Iran a dénoncé jeudi les sanctions des Etats-Unis et de six pays du Golfe contre les dirigeants du Hezbollah pour soutien au terrorisme.

En 2016, les six pétromonarchies sunnites du Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Qatar et Oman) et la Ligue arabe ont également classé le Hezbollah chiite comme "terroriste".

Articles Liés

Commentaires