Tanitnews

Une salle de prière musulmane fermée par la préfecture de l'Hérault — Gigean


Près de sept mois après l'entrée en vigueur de la loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (SILT), les pouvoirs publics ordonnent la fermeture d'une quatrième salle de prière musulmane, selon les informations de RTL, confirmées par le ministère de l'Intérieur. La salle de prière Abu Darda est fréquentée habituellement par une centaine de fidèles et se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Lunel, lieu d'implantation d'une filière djihadiste qui a fourni une vingtaine de jeunes aux forces de l'Etat islamique en Syrie. A moins d'un recours suspensif formulé d'ici la fin de journée, la décision prendra effet ce mercredi 16 mai à 17 heures. Ce lieu de culte était dans le collimateur du département depuis quelque temps en raison des prêches de l'imam actuel.

France-L'utilisation de palme dans une raffinerie Total encadrée
Total deviendrait le premier importateur français d'huile de palme. "De fait, " les Amis de la Terre " s'inquiète du risque que Total refuse de rendre public son plan d'approvisionnement, " notamment sa liste de fournisseurs ".

D'après la préfecture, l'imam avait une position ambiguë sur le jihad et des fidèles radicalisés s'y seraient réunis. Ce dernier aurait exercé un prosélytisme radical auprès des fidèles. Selon les éléments dévoilés par RTL, les discours tenus appelaient à la discrimination des chrétiens et des juifs, ainsi que des femmes. Des livres mis à disposition dans la bibliothèque du lieu de culte auraient également étayé cette idéologie. Deux salles déjà fermées à SèteEn avril 2017, la mosquée es-sunna, située rue de la révolution dans le centre de Sète a été fermée.

Articles Liés

Commentaires