Tanitnews

Carrefour et Google s'associent dans le voice commerce


Au niveau local, Carrefour à mis la main sur Quitoque, start-up française spécialisée dans la livraison à domicile de paniers-repas à cuisiner.

L'assistant vocal de Google pourra être utilisé à partir de 2019 pour commander des achats chez Carrefour, ont annoncé les deux entreprises dans un communiqué commun, lundi 11 juin.

Kim Jong Un est "devenu un homme d'État respectable" — Sommet Trump-Kim
Conscient que les yeux du monde étaient rivés sur un moment que plusieurs ne s'attendaient jamais à voir, M. Je pense qu'il va engager le processus tout de suite, dès qu'il va atterrir en Corée du Nord.

"Nous lançons" cette application de courses vocales avec Carrefour, "mais à terme d'autres commerçants suivront", a précisé Sebastien Missoffe, directeur général de Google France. C'est également un partenariat historique, Carrefour est le premier distributeur qui s'associe en France avec le géant américain Google. Les consommateurs auront également accès aux produits Carrefour via Google Shopping, une plateforme d'achats en ligne pour l'instant consacrée surtout à des produits technologiques. Les Google Home ne seront pas exclus du système et il sera possible d'utiliser les enceintes connectées, qui accepteront la validation par commande vocale.

Il s'agissait à l'époque pour le géant américain de faire face notamment aux ambitions d'Amazon, qui a racheté le distributeur américain Whole Foods et ne cache pas ses ambitions sur la distribution alimentaire. La suite de solutions bureautiques et collaboratives Gsuite (Gmail, Calendrier, Drive, Docs. etc.) sera déployée auprès de 160,000 collaborateurs de Carrefour. Le partenariat ne s'arrête pas aux courses depuis "OK Google ": il s'étend aussi à la mise en place d'un " lab d'innovation " basé à Paris dans lequel les spécialistes de l'intelligence artificielle du moteur de recherche et les ingénieurs de l'enseigne travailleront sur de " nouvelles expériences " de consommation. Plus d'un millier de collaborateurs de Carrefour seront formés, dans les six prochains mois, avec l'appui de Google. "C'est la première fois que Google s'engage avec un distributeur en Europe pour développer une offre de e-commerce alimentaire". Comme Walmart aux États-Unis, Carrefour fait donc très tôt - et de manière notable - le pari des assistants vocaux, qui ne sont plus perçus comme le nouveau gadget à la mode, mais bel et bien comme les fondations d'un véritable marché en devenir.

Articles Liés

Commentaires