Tanitnews

Kim Jong Un est "devenu un homme d'État respectable" — Sommet Trump-Kim


Dans cette déclaration -non contraignante car elle n'a pas été ratifiée dans un cadre international- la Corée du Nord "s'engage à œuvrer pour la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne ".

Tout près de 30 000 soldats américains sont déployés en Corée du Sud. Pour que nous apparaissions sous notre meilleur jour, que nous ayons l'air beaux et minces?

Il a regretté qu'une telle rencontre entre la Corée du Sud et les Etats-Unis n'ait pas été mise en place plus tôt, "il y a 5, 10 ou 15 ans".

Devant une série de drapeaux américains et nord-coréens en alternance, les deux hommes ont commencé leur rencontre avec une ferme poignée de main pour les photographes. Quelques jours auparavant, il qualifiait Kim Jong-un d'"homme fusée" et avait menacé son pays de "destruction totale". "Vous prenez une belle photo de tout le monde?" a déclaré Donald Trump aux caméras, avant la première réunion avec Kim Jong Un. Les deux dirigeants ont discuté pendant environ 40 minutes. La rencontre historique et inédite des deux dirigeants, inaugurée par une poignée de main symbolique, permet de "tourner la page du passé", selon Kim Jong Un.

Pour la rencontre bilatérale, Trump était accompagné par le secrétaire général de la présidence américaine John Kelly, le chef de diplomatie américaine Mike Pompeo ainsi que le conseiller à la sécurité nationale John Bolton. Kim Jong-un a quant à lui déclaré qu'une nouvelle ère commence après ce sommet.

VIDÉOS | Nadal, le roi de l'ocre ému aux larmes
J'ai joué un très bon match aujourd'hui, mon meilleur match du tournoi", a savouré le Majorquin, trop fort pour Thiem. Mais 2017 signe le retour du maître et Nadal remporte son 10e titre à Roland-Garros. "C'est vraiment incroyable .

" Une visite du président américain à Pyongyang aurait une très, très grande portée symbolique pour le régime nord-coréen, a-t-il dit en entrevue à l'émission 24/60". Je pense qu'il va engager le processus tout de suite, dès qu'il va atterrir en Corée du Nord. Le leader de Pyongyang n'a ainsi fait aucune concession sur la réunification, " ni maintenant, ni plus tard " souligne un expert, pas plus qu'il n'a laissé les entreprises américaines se charger de la modernisation de son bout de péninsule.

Conscient que les yeux du monde étaient rivés sur un moment que plusieurs ne s'attendaient jamais à voir, M. Kim a dit que plusieurs penseraient que c'était une scène d'un " film de science-fiction ".

Si missiles atomiques et autre dénucléarisation ont composé le menu des discussions entre les deux présidents Donald Trump et Kim Jong-un, une courte distraction s'est imposée au cours de leur rencontre du 12 juin à Singapour. "En plus, il a montré vis-à-vis de son peuple qu'il était capable de le défendre des États-Unis dans un premier temps".

Lors d'une spectaculaire conférence de presse après le sommet, M. Trump a annoncé que les Etats-Unis allaient cesser leurs manoeuvres militaires conjointes avec la Corée du Sud, qu'il a lui-même qualifiées de "très provocatrices" envers le Nord.

Articles Liés

Commentaires