Tanitnews

États-Unis. Recoller les documents déchirés par Trump, la corvée des archivistes


D'après les témoignages d'anciens employés à la Maison-Blanche, relayés par le site américain Politico, une brigade de fonctionnaires y est dédiée au recollage des documents mis en miettes par le président Donald Trump.

Voilà trente ans que Solomon travaillait pour le compte du gouvernement américain dans le Old Executive Office qui jouxte la Maison-Blanche, mais il n'a tenu que cinq mois sous Trump.

Reginald Young, un autre ancien employé du département des archives à la Maison Blanche, corrobore cela arguant n'avoir jamais assisté à une telle pratique en vingt ans de service.

Parmi les documents qu'il a reconstitués: des articles de journaux annotés par Donald Trump, des invitations et des lettres d'élus.

Match amical Sénégal Vs Corée : Les dernières bonnes et mauvaises nouvelles
Pour une bonne préparation de la coupe du monde 2018, le Sénégal a déjà disputé 4 matchs amicaux. Pour rappel, le Sénégal partage le groupe H avec la Pologne, la Colombie et le Japon.

Selon Solomon Lartey, licencié en mars, des employés de la Maison-Blanche devaient récupérer les bouts de documents dans le Bureau ovale ainsi qu'à la résidence privée du président, à l'étage, pour les livrer aux archivistes, "comme un puzzle" à reconstituer.

"J'ai regardé mon directeur et lui ai dit 'vous êtes sérieux?' On gagne plus de 60 000 dollars (environ 50 800 euros NDRL) par an, on devrait faire des choses beaucoup plus importantes que ça", a-t-il ainsi raconté à Politico.

La loi américaine indique en effet que tous les documents touchés par les présidents américains doivent être conservés pour être versés aux archives nationales. "J'avais l'impression de faire le travail le plus ingrat qu'on aurait pu me demander à moins de devoir vider les poubelles". L'article de Politico ne suggère pas que le septuagénaire procède ainsi pour faire disparaître des documents mais plutôt qu'il s'agit d'une vieille habitude chez l'homme d'affaires, un "système d'archivage" à sa manière. Quand le Président se contente de déchirer une feuille en deux, ça va encore, mais parfois, il fait de tout petits morceaux, dans le genre confettis, et là, ça devient un véritable casse-tête!

Articles Liés

Commentaires