Tanitnews

Thaïlande : une tortue verte, espèce protégée, nouvelle victime du plastique


Aujourd'hui, les tortues vertes sont considérées comme menacées ou gravement menacées.

Sacs plastiques, élastiques, filets de pêche: quelques jours après le décès d'une baleine, une grosse tortue verte, espèce protégée, est morte en Thaïlande d'avoir ingurgité trop de plastique.

Les vétérinaires ont tenté pendant deux journées de sauver la tortue après son échouage sur une plage mais en vain.

Ce décès intervient quelques jours après celui d'une baleine ayant avalé plus de 80 sacs plastiques.

L'estomac rempli de déchets plastiques, une tortue verte, espèce protégée, est morte après une lente agonie en Thaïlande
Thaïlande : une tortue verte, espèce protégée, nouvelle victime du plastique

Lui qui a tenté de sauver l'animal a expliqué à l'AFP: "Cette année, nous avons constaté que 50% des tortues que l'on retrouve échouées sur les plages sont malades à cause des ordures plastiques qu'elles ont avalées".

Weerapong Laovechprasit, vétérinaire dans un centre de recherche et de développement a déclaré: "Elle se sentait faible et ne pouvait plus nager". Et la problématique semble s'accentuer puisque le professionnel a ajouté qu'il y a quelques années, cela ne concernait que "10% des cas".

"La mer est devenue une poubelle et c'est cela qui l'a tuée", a déploré Weerapong Laovechprasit. Au moins 300 animaux marins, dont des baleines, des tortues de mer et des dauphins meurent tous les ans dans les eaux thaïlandaises après avoir ingurgité du plastique. Dans le même temps, quatre millions de tonnes de plastique sont déversées dans les océans par seulement cinq pays d'Asie (la Chine, l'Indonésie, les Philippines, le Vietnam et la Thaïlande), d'après un rapport de l'ONG Ocean Conservancy publié en 2015. Néanmoins, l'espoir est permis.

Tamronakaswawat, un biologiste de la vie marine à l'université Kasetsart en Thaïlande s'est exprimé à ce sujet. Autant d'initiatives qui montrent que des gestes simples peuvent aider à réduire significativement sa consommation d'emballages et, ainsi, limiter la présence du plastique dans les océans.

Un homme décède après avoir mangé de l'aconit — Pyrénées-Orientales
L'aconit , appelée aussi Tue-loup bleue, est l'une des plantes les plus toxiques d'Europe et peut facilement entraîner la mort. Il est nécessaire de demander à un spécialiste avant d'utiliser la plante pour la cuisine.

Articles Liés

Commentaires