Tanitnews

VIDÉOS | Nadal, le roi de l'ocre ému aux larmes


En nombre de titres, il n'est devancé actuellement que par le Suisse Roger Federer qui compte 20 trophées du Grand Chelem à son actif. Deux fois, il a plié sèchement en trois sets, encaissant même un 6-0 en demi-finale l'an dernier (6-3, 6-4, 6-0). Thiem revenait à 2-2, mais devait tout de même concéder la première manche (6-4) en 57 minutes de jeu.

Quand le numéro un mondial a un set en poche, sur son court favori, difficile de revenir dans la partie. En l'agressant sans arrêt, avec des coups profonds et sa surpuissance caractéristique, "Domi" avait abattu la muraille avec une réussite phénoménale (7-5, 6-3 en quarts). Pas franchement perturbé par ses articulations défaillantes, Nadal a bouclé le troisième set sans se faire peur.

Mais Roland-Garros, c'est évidemment une autre histoire, dont la plupart des chapitres sont justement écrits par Rafael Nadal depuis son premier succès en 2005. L'Espagnol a triomphé pour la onzième fois de sa carrière à Roland-Garros ce dimanche.

Didier Deschamps évoque le cas Karim Benzema
Dans un entretien accordé à Téléfoot ce dimanche, le président français, Emmanuel Macron a livré son avis sur cette situation. En réaction à ce vif débat, le capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris a tenté de couper la poire en deux.

Pour la 1re fois depuis 11 ans, il n'y avait aucun Français en 8es de finale du tableau individuel. Mais 2017 signe le retour du maître et Nadal remporte son 10e titre à Roland-Garros.

"C'est vraiment incroyable. J'ai joué un très bon match aujourd'hui, mon meilleur match du tournoi", a savouré le Majorquin, trop fort pour Thiem.

Il a continué par avouer: "je ne peux pas décrire ce que je ressens, ce n'était même pas un rêve de gagner onze fois ici parce que c'est impensable".

Articles Liés

Commentaires