Tanitnews

La Fondation Trump poursuivie | États-Unis — Détournement de fonds


Barbara Underwood, qui a déposé sa plainte auprès de la Cour suprême de l'Etat de New York, accuse la Fondation Donald J. Trump et ses directeurs (Eric, Donald Jr.et Ivanka Trump) d'une " vaste coordination politique illégale " avec l'équipe de campagne de Donald Trump en 2016, de " transactions intéressées répétées " au profit de ses intérêts personnels et professionnels, et de violations des " obligations juridiques fondamentales " des organisations à but non lucratif, a-t-elle déclaré dans un communiqué, jeudi 14 juin.

Le bureau du procureur général de l'Etat de New York a déposé une plainte le 14 juin contre la Fondation Donald J. Trump, l'accusant, ainsi que la famille Trump, de violations flagrantes des lois de financement de la campagne, de transactions personnelles et de coordination illégale avec la campagne présidentielle. Des accusations "extraordinaires" à l'encontre d'un président en exercice, selon le journal, qui s'ajoutent aux nombreuses affaires judiciaires de Donald Trump.

L'assignation affirme notamment que la fondation, créée en 1987 mais à laquelle Trump ne donnait plus lui-même d'argent depuis 2008, n'avait pas d'employé propre.

La poursuite réclame la restitution de 2,8 millions $ US et la dissolution de la Fondation.

François Lenglet va quitter France 2 pour TF1
Nos confrères expliquent que c'est Thierry Thuillier, patron de l'info de la Une, qui lui a proposé de rejoindre la chaîne privée. Le "Monsieur Economie" officiait sur le service public depuis 2012, et présentait l'émission " L'Angle Eco ".

Son conseil d'administration, où siegeaient ses trois enfants, n'existait que sur le papier, et ses dépenses étaient directement réglées par la Trump Organization, non pas en fonction de leur objectif charitable, mais uniquement en fonction du statut fiscal du destinataire du chèque.

La plainte cite notamment une levée de fonds organisée le 28 janvier 2016 dans l'Etat de l'Iowa, présentée comme une opération charitable pour les anciens combattants alors qu'elle avait tous les attributs d'un meeting électoral. Le président américain a aussitôt réagi sur Twitter, dénonçant une "chasse aux sorcières".

Elle demande aussi à ce que le président américain soit interdit de diriger une organisation à but non lucratif à New York pendant 10 ans, tandis que ses enfants seraient interdits eux d'en diriger pendant un an. La réaction du président américain ne s'est pas fait attendre.

Jeudi, il a contre-attaqué dès l'annonce de l'assignation, mettant en cause les motivations de la procureure à poursuivre cette affaire, et soulignant que même son prédecesseur pro-Hillary Clinton, Eric Schneiderman, "n'avait jamais eu le courage de poursuivre cette affaire ridicule". Il a également assuré qu'il ne réglerait pas cette affaire à l'amiable, comme il l'a fait dans le passé pour d'autres assignations contre lui au civil.

Articles Liés

Commentaires