Tanitnews

Ramos réagit à l'éviction de Julen Lopetegui — Espagne


Révolution russe pour l'Espagne!

Alors qu'il avait initialement prévu de payer la clause libératoire de 2 M€ sans faire de vague, le boss madrilène - qui va récupérer un technicien sans la moindre indemnité - laissera également la RFEF se débrouiller au moment de solder le contrat de Julen Lopetegui. En choisissant Fernando Hierro, déjà présent dans l'organigramme de la fédération espagnole et souvent au contact de Julen Lopetegui, le président de la fédération espagnole a mis en place une personne ayant déjà une connaissance de ce groupe ainsi que de la façon de jouer mis en place depuis deux ans. Un coup de tonnerre. Et l'homme fort du club espagnol a d'abord tenu à rappeler qu'il avait jugé bon de parler de cet accord avant la Coupe du monde: " je sais que tu rêvais du Mondial.

La Coupe du monde n'a pas attendu de commencer pour connaitre son premier rebondissement. "Mais la manière de faire est importante", a-t-il dit.

Ancien joueur du RC Lens, Raphaël Varane connaît son nouvel entraîneur au Real Madrid, Julen Lopetegui. "Nous voulions présenter Julen après la Coupe du Monde et la victoire de la Roja". "C'est une décision que nous avons dû prendre en fonction de cette manière de faire et en fonction de certaines valeurs (.) Les négociations avec le Real ont été faites sans aucune communication avec la fédération".

Pour El País, la Fédération a estimé que Lopetegui ne pouvait plus poursuivre sa tâche après avoir montré "tant de déloyauté" envers la sélection.

" Petite martyre de l'A10 ". Les parents placés en garde à vue
La photo de la petite inconnue est diffusée partout en France et son signalement communiqué à près de 30 pays, en vain. La mère faisait croire que l'enfant était au Maroc confiée à la grand-mère, selon une source proche du dossier.

Cette annonce a fait l'office d'un ras-de-marrée du côté de l'Espagne.

"Nous sommes très tristes".

Il faudra voir si la "Roja" parvient à conserver son cap sans lui. Ce dernier a finalement été présenté lors d'une conférence de presse ce jeudi soir, en compagnie de Florentino Pérez. Toutefois, sa nomination à Madrid, deux semaines après le départ surprise de Zinédine Zidane, est venue entachée son bon travail accompli depuis 2016.

Les joueurs, eux, se retrouvent ballottés entre leur fidélité à Lopetegui et la décision de principe de Rubiales.

"Nous sommes la sélection, nous représentons un blason, une couleur, un public, un pays", a écrit le capitaine Sergio Ramos sur Twitter. "Notre responsabilité et notre engagement, c'est de jouer avec vous et pour vous".

Articles Liés

Commentaires