Tanitnews

Monde: Erdogan nomme son gendre aux Finances


Le président turc Recep Tayyip Erdogan a exprimé sa fierté des relations de coopération unissant son pays et le Maroc, soulignant sa détermination à les raffermir davantage.

Le Président turc qui a été réélu à la tête de son pays avec 52,6% des voix -au premier tour- en juin dernier, a prêté serment devant le Parlement cet après-midi.

C'est désormais le chef de l'Etat qui détiendra l'ensemble du pouvoir exécutif et pourra promulguer des décrets. Il sera aussi en mesure de nommer six des treize membres du Conseil des juges et procureurs qui est chargé de désigner et destituer le personnel du système judiciaire.

"Un régime d'un seul homme commence aujourd'hui", a écrit sur sa Une le quotidien d'opposition Cumhuriyet. Parmi les 16 ministres, son gendre Berat Albayrak est nommé au poste clef de grand argentier.

Il a ajouté que la Turquie abandonnait un système qui coûtait au pays politiquement, socialement et économiquement.

George Clooney: l'acteur hospitalisé après un accident de scooter en Italie!
George Clooney se trouve actuellement en Sardaigne pour le tournage de la série télévisée " Catch 22 " qu'il produit et réalise. Sur Twitter, une photo de son scooter redressé sur la route laisse imaginer que le choc n'a pas été violent.

Les marchés, qui redoutent des pressions du président turc sur la Banque centrale, semblent avoir mal accueilli la nomination de Berat Albayrak aux Finances, la livre turque chutant de plus de 2 % dans la soirée face au dollar.

Le ministère de la Défense a été attribué au chef d'état-major Hulusi Akar.

Avec ces deux nominations, le président turc entend verrouiller l'armée, deux ans après la tentative de putsch par un groupe d'officiers rebelles, qui a conduit à une purge sans précédent, et toujours en cours, au sein de l'armée et de l'administration. La dernière purge qui date de dimanche a vu 18.000 soldats et policiers être démis de leurs fonctions.

Lors des élections législatives qui se sont tenues en même temps que la présidentielle, le Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur) d'Erdogan a obtenu 295 sièges sur 600, et son allié ultranationaliste MHP 49 sièges. Le "sultan", au pouvoir depuis 15 ans, a inauguré un nouveau mandat présidentiel de cinq ans aux pouvoirs très élargis.

Articles Liés

Commentaires