Tanitnews

Le premier procès du Roundup débute à San Francisco


Cette dernière est une substance dont le caractère cancérigène a fait l'objet d'études scientifiques contradictoires. "Monsanto a utilisé tous les moyens à sa disposition pour effrayer les scientifiques et s'opposer aux chercheurs", accuse Me Wisner, en affirmant que Monsanto a tout fait pour dissimuler le lien entre son produit et les risques de cancer.

Monsanto, qui vient d'être racheté par l'allemand Bayer et dont la raison sociale devrait bientôt disparaître, est visé par la plainte de Dewayne Johnson, un particulier atteint d'un cancer en phase terminale après avoir vaporisé du Roundup pendant deux ans. Selon l'un des avocats de Dewayne Johnson, plus de 2000 utilisateurs de Roundup poursuivent la multinationale.

Si Monsanto fait l'objet de nombreuses procédures judiciaires à des degrés divers d'avancements dans le monde sur différents sujets, le procès qui s'ouvre à San Francisco à propos du Round Up et ses possibles effets cancérigènes est le premier du genre.

Le procès s'est certes ouvert à la mi-juin, mais les débats n'ont réellement commencé qu'hier, après une série d'audiences techniques. Il est prévu pour durer au moins trois semaines.

Wimbledon: Federer éliminé en quarts de finale malgré une balle de match
Tout allait bien jusqu'à cette balle de match non concrétisée à 5-4 sur le service du Sud-Africain dans le troisième set. Le Serbe s'est qualifié grâce à son succès devant le Japonais Kei Nishikori (6-3, 3-6, 6-2, 6-2).

"Ce n'est pas la faute à pas de chance", ce n'est pas dû à un problème "génétique", "c'est à cause de son exposition continue au Roundup et au Ranger Pro" (produit similaire de Monsanto), qu'il a vaporisés entre 2012 et 2014 sur des terrains scolaires de la ville de Benicia, en Californie (ouest), assure Me Dickens.

Les avocats de M. Johnson n'ont pas encore fixé les sommes qu'ils comptent demander mais évoquent un "jugement à plusieurs millions de dollars". À la question "est-ce que l'exposition de M. Johnson au glyphosate a provoqué son cancer?" "(.) Cela n'a pas causé son cancer", affirme Sandra Edwards, du cabinet Farrella, Braun and Martel, l'une des avocates de Monsanto.

Monsanto souligne que plus de 800 études et analyses ont conclu que les herbicides à base de glyphosate ne provoquaient pas le cancer.

" Si M. Johnson gagne ce procès, ce sera un énorme coup porté à l'industrie des pesticides tout entière ", estime Linda Wells de l'ONG anti-pesticides " Pesticide Action Network North America ". Contrairement à l'agence fédérale américaine de protection de l'environnement (EPA), la Californie a placé le glyphosate sur la liste des produits cancérigènes. Il s'appuie notamment sur les révélations des 'Monsanto Papers', le nom donné à cet ensemble de documents internes déclassifiés en mars 2017, qui ont montré les méthodes douteuses de l'entreprise pour défendre son produit-phare depuis les interrogations sur son caractère cancérigène au milieu des années 1980. En revanche, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé pour sa part le glyphosate parmi les produits "probablement cancérigènes pour les humains". Après la décision de l'Union européenne en novembre de renouveler la licence de l'herbicide pour cinq ans, le gouvernement français s'est engagé à proscrire l'utilisation de cette substance d'ici trois ans.

Articles Liés

Commentaires