Tanitnews

États-Unis. Trump nomme le conservateur Brett Kavanaugh à la Cour suprême


Surtout les démocrates, qui ne s'attendaient pas à ce que le président puisse nommer un deuxième juge à la Cour suprême des États-Unis. Cette question de l'IVG, qui depuis 1973 et l'arrêt Roe v. Wade proclamé par la Cour suprême a rendu légal l'avortement aux États-Unis, pourrait revenir au centre des débats de société puisque l'arrivée en poste de Kavanaugh fait passer le nombre des Républicains conservateurs à cinq parmi les neuf membres que comporte le sommet du pouvoir judiciaire des États-Unis. " C'est un juriste brillant aux écrits clairs et ciselés, considéré partout comme l'un des esprits juridiques les plus fins et les plus vifs de notre époque ", a-t-il, ajouté en présence de l'intéressé, depuis la Maison-Blanche.

M. Trump a rejeté l'idée d'une politisation de la Cour suprême, une critique renforcée depuis que la haute cour a désigné George W. Bush au détriment d'Al Gore lors de l'imbroglio de la présidentielle de 2000.

WASHINGTON, 10 juillet (Reuters) - Donald Trump a annoncé lundi soir son choix pour le siège à pourvoir à la Cour suprême des Etats-Unis, en présentant sans surprise un magistrat conservateur, le juge de cour d'appel Brett Kavanaugh.

Nissan: méthodes de contrôle de pollution de véhicules inappropriées
Le constructeur automobile nippon avoue des falsifications de contrôles de pollution concernant les véhicules produits au Japon. L'action Renault, qui a perdu jusqu'à 2,6 % en début de séance, a réduit ses pertes après la conférence de presse de Nissan .

C'est la plus haute juridiction des Etats-Unis. Il s'est dit "profondément honoré " d'avoir été choisi pour devenir le neuvième juge de la haute cour. Plus récemment, Kavanaugh s'était opposé à l'avortement d'une adolescente entrée illégalement aux Etats-Unis. Brett ne risque pas de la faire pencher côté démocrates.

Le portrait du nouveau juge favori de Trump ne serait pas complet sans mentionner son soutien sans faille au droit de posséder des armes, son soutien à la peine de mort, sa défense inconditionnelle du pouvoir exécutif du président, notamment contre les procédures d'impeachment, et ses avis favorables à la déréglementation que les grandes entreprises voient d'un bon œil. Même si Kennedy était très conservateur au sujet des armes à feu ou du financement d'élections, il pouvait se montrer plus ouvert en matière d'avortement. Libération rapporte les propos du professeur de droit à l'université Drexel, Anil Kalhan selon lesquels le nouveau sage "est très très conservateur, (et) restera fidèle à l'administration Trump dans ses positions". De plus, il avait suggéré en 2009 qu'un président ne devrait pas être poursuivi judiciairement, avantage supplémentaire pour le Président actuellement visé par l'enquête russe. Chuck Schumer, sénateur démocrate de New York, a rapidement réagi: "Je m'opposerai à la nomination du juge Kavanaugh par tous les moyens". Ils craignent effectivement qu'un déplacement de l'équilibre idéologique de la Cour mette en danger de précieux acquis sociaux que sont les droits reproductifs des femmes, les droits LGBT ou encore l'accès aux soins médicaux. Il est largement considéré comme un pivot modéré dans la cour fédérale suprême. "Etes-vous prêts à défendre la lumière face à l'obscurantisme?"

Articles Liés

Commentaires