Tanitnews

Le salaire de Cristiano Ronaldo provoque la grève chez Fiat


Un transfert qui a coûté 100 millions d'euros, payables en deux ans, auxquels il faut rajouter 12 millions d'euros sous forme de montant de solidarité imposé par la FIFA et autres primes diverses. La nouvelle passe mal dans les usines Fiat, qui appartiennent à la même famille propriétaire du club, et où la situation économique est très tendue.

"Les conditions de travail, déjà précaires, se sont justement aggravées la semaine dernière, peu de temps avant l'annonce de l'accord entre la Juventus et le Real Madrid", ajoute le site d'information Fanpage: l'usine de Melfi va cesser la production du modèle Punto et instaurer une rotation, qui engendrera une réduction moyenne de salaire de 28 %.

Naomi Musenga est morte d'une intoxication au paracétamol, ouverture d'une information judiciaire
Suite à la révélation de l'affaire, le responsable du Samu de Strasbourg avait présenté sa démission. Quelques rassemblements avaient réuni des dizaines de personnes dans plusieurs villes de France.

"Il est inacceptable que pendant que la direction continue à demander des sacrifices énormes depuis des années aux travailleurs de FCA (Fiat Chrysler), la même direction décide de dépenser des centaines de millions d'euros pour l'acquisition d'un joueur de football", dénonce ce syndicat dans un communiqué. Ce dernier devrait toucher un salaire annuel net de 30 millions d'euros pendant quatre saisons.

" Tandis que les travailleurs et leurs familles se serrent la ceinture de plus en plus, le patron décide d'investir beaucoup d'argent sur un seul salarié". Le joueur portugais aurait ainsi commencé des négociation avec Facebook pour le tournage de 13 épisodes autour de sa vie privée. Et c'est aussi pour Facebook l'occasion d'attaquer le marché du streaming, avec "Facebook Watch ".

Articles Liés

Commentaires