Tanitnews

La voix du métissage — Rachid Taha


Né près d'Oran en 1958, Rachid Taha est arrivé en France, en Alsace, à la fin des années 1960 mais n'a jamais obtenu la nationalité française malgré des démarches entreprises un temps.

L'intégration de Rachid Taha. Sorti en 1986, trois ans après la Marche pour l'égalité et contre le racisme en France, ce titre réinterprété et un brin ironique fait un pied de nez à l'intégration.

Après l'annonce du décès du chanteur Rachid Taha, les réactions ont été nombreuses dans le monde de la culture pour souligner les qualités artistiques et humaines de l'ancien leader de "Carte de séjour". En 1998, l'album live "Un, deux, trois soleils", enregistré à Bercy avec Faudel et Khaled, avait rencontré un grand succès.

Un jeune Monégasque de 20 ans va remplacer Kimi Räikkönen chez Ferrari
Accord remis en cause après le décès cet été du président de Ferrari , Sergio Marchionne, fervent supporter de Leclerc. En tant que champion du monde pour la Scuderia, il sera toujours membre de l'histoire et de la famille de Ferrari .

Parmi ses tubes, on retiendra notamment un classique du répertoire algérien, " Ya Rayah " remis au goût du jour.

Rachid Taha s'est fait connaître, surtout en Algérie, par sa reprise de la chanson "Ya Rayeh" de Dahmane El-Harrachi. Sa musique mêlait avec audace et réussite rythmes orientaux et rock anglo-saxon. Rock The Casbah figure sur l'album Tékitoi, qui a reçu une excellente presse dans l'Hexagone ainsi qu'aux États-Unis. Sa musique était inspirée par tous les styles.

Articles Liés

Commentaires