Tanitnews

Poutine affirme avoir trouvé la véritable identité des suspects — Affaire Skripal


La Russie dit avoir trouvé la véritable identité des hommes soupçonnés par Londres d'avoir empoisonné l'ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille en Angleterre. Ils ont été identifiés par la police britannique comme étant les ressortissants russes Alexander Petrov et Ruslan Bochirov, deux noms que la police soupçonne cependant d'être des noms d'emprunt. "Ce sera mieux pour tout le monde", a déclaré Vladimir Poutine, clôturant le sujet aussi vite qu'il l'avait lancé. Ils font l'objet d'un mandat d'arrêt.

Depuis le départ, le Royaume-Uni accuse Moscou d'être à l'origine de l'attaque, qui avait engendré une grave crise diplomatique entre le Kremlin et les Occidentaux. Les médias russes ont par ailleurs rapporté qu'un homme du nom d'Alexandre Petrov travaillant dans le milieu pharmaceutique à Tomsk (Sibérie) avait rejeté toute implication dans l'affaire.

Kinéis, la première constellation européenne de nanosatellites pour l'Internet des objets
Selon une étude publiée par CISCO , le nombre d'objets connectés dans le monde dépasserait les 30 milliards d'ici 2020. Un problème demeure: 90 % de la surface du globe est " non connectée " ou connectée à des coûts trop onéreux.

Ils sont soupçonnés d'avoir "contaminé la porte d'entrée" de Sergueï Skripal le 4 mars à Salisbury (sud-ouest de l'Angleterre) en l'aspergeant de Novitchok, un puissant agent innervant, avant de quitter le pays via l'aéroport d'Heathrow le jour-même.

Ce mercredi, la Russie annonce avoir identifié ces personnes soupçonnées par Londres d'avoir empoisonné les Skripal. Mais Vladimir Poutine assure qu'il s'agit de "civils" et non d'agents du renseignement militaire comme l'affirment les autorités britanniques. "'Il n'y a rien de particulier ni de criminel les concernant, je vous l'assure", a affirmé le président russe. "Ce sont des civils bien sûr", a-t-il ajouté.

Articles Liés

Commentaires