Tanitnews

Johnny Hallyday : Adeline Blondieau vend certains de ses vêtements aux enchères !


Dans le cadre d'une vente sur la chanson française, orchestrée par la maison Coutau-Bégarie, le 20 octobre à Drouot, elle va se dessaisir d'une vingtaine d'objets personnels ayant appartenu à son ex-mari.

Mariée à Johnny Hallyday en 1990, Adeline Blondieau a désormais décidé de se débarrasser de plusieurs affaires issues de cette relation amoureuse. L'actrice se séparera le 20 octobre prochain de dix-huit objets du temps de son histoire avec le rockeur, dont certains appartenant au taulier. Y seront vendus de nombreux objets de chanteurs français à l'instar de Claude François, Charles Aznavour, Céline Dion et Johnny Hallyday. L'ensemble provient d'une boutique du 16e arrondissement de Paris et est estimé entre 1 000 et 1 200 euros.

Seconde victoire pour Pinot, Yates assomme Valverde — Tour d'Espagne
Certes, rien n'est joué avant les deux ultimes étapes de haute montagne en Andorre vendredi et samedi. La suite s'est décantée avec le coup de force de Yates et le recul de Valverde.

Pendant cette vente, Adeline Blondieau vendra d'autres objets liés à Johnny: un tailleur qu'elle portait lors de la cérémonie civile, un faire-part de leur mariage ou encore le carton d'invitation pour le repas.

Avis aux fans de Johnny Hallyday qui voudraient se procurer des objets ayant appartenu à l'idole des jeunes. En préambule du catalogue de la vente, sera publiée une note rédigée par ses soins, relayée par le site de Gala: "Quand Johnny est mort, j'ai été submergée par une tristesse bien plus grande que je ne m'y attendais". Parmi les lots, sa robe de mariée signée Nina Ricci et inspirée du film "Autant on emporte le vent", de boucles d'oreilles Cartier offertes par Johnny Hallyday avant les Victoires de la musique en 1991 ou encore une montre de la même maison de luxe reçue en cadeau de Noël et estimée entre 1 800 et 2 100 euros. La comédienne fait ensuite référence à des propos qu'elle avait tenus en 2015, dans lesquels elle accusait Johnny Hallyday de viols alors qu'elle était adolescente: "La mort change notre regard sur le passé. Elle nous pousse à pardonner, à tourner une page, à ne garder que le meilleur", écrit la comédienne, dans la préface du catalogue de la vente. Cela m'a permis de comprendre ce que je voulais garder de notre histoire. Tout ce qui concerne Johnny, l'idole, tout ce qui faisait de nous des "personnages" et non des personnes, je le mets aujourd'hui à disposition de son public. "Je ne garde de l'homme que j'ai aimé, il y a plus de 20 ans, que l'intime ".

Articles Liés

Commentaires