Tanitnews

L'ex-chef de campagne de Trump plaide coupable, coopérera dans l'enquête russe


Condamné en août dernier pour fraude fiscale et bancaire, l'ancien conseiller de Donald Trump Paul Manafort a annoncé vendredi qu'il plaidait coupable pour association de malfaiteurs contre les États-Unis et entrave à la justice dans le cadre d'un second procès qui doit s'ouvrir la semaine prochaine.

Dans ce dossier, il attend toujours de connaître sa peine.

Paul Manafort, le fidèle directeur de campagne de Donald Trump a accepté vendredi 14 septembre de coopérer avec le procureur spécial Robert Mueller, chargé de l'enquête sur les ingérences russes dans la campagne du candidat républicain.

Oui, cela peut gêner Donald Trump, parce que sur le plan politique et psychologique, cela tombe à un très mauvais moment, car il y a moins de deux mois avant les élections de mi-mandat le 6 novembre.

Les eurodéputés veulent sanctionner la Hongrie - Monde
Mais son chef, l'Allemand Manfred Weber, avait annoncé son intention de voter personnellement en faveur de la résolution. Orban n'a pas cherché à convaincre son auditoire, dont il estimait que l'opinion était "déjà faite".

Donald Trump nie en bloc et dénonce ce qu'il qualifie de "chasse aux sorcières". CNN a indiqué vendredi que Paul Manafort avait déjà commencé à transmettre des documents au ministère américain de la justice. "Il n'y absolument aucun lien", a-t-elle ajouté.

Selon les services de renseignement américain, Moscou a tenté d'influencer la course à la Maison-Blanche en faveur de Donald Trump.

L'ancien chef de campagne du président américain, Paul Manafort, a passé un accord de reconnaissance de culpabilité impliquant sa coopération avec le procureur spécial Robert Mueller.

Articles Liés

Commentaires