Tanitnews

Insultée, une jeune femme handicapée termine parmi les finalistes — Miss Italie


Le concours de Miss Italie 2018 est entré dans l'histoire. Sur les réseaux sociaux, certains lui ont reproché - au mieux - d'être présente au concours uniquement en raison d'une discrimination positive.

Chiara Bordi n'a pas remporté l'élection, mais elle est tout de même arrivée à la 3e place du concours. La jeune femme de 18 ans dotée d'une prothèse à la jambe a subi de nombreuses insultes sur les réseaux sociaux. Mais elle a essuyé ces derniers jours des insultes sur les réseaux sociaux, suscitant une grande vague de réactions outrées de personnalités et d'anonymes. "Il me manque une jambe, mais à vous un cœur et un cerveau", avait notamment rétorqué Chiara, sur son compte Facebook, à une personne qui l'accusait d'être dans le concours "seulement parce qu'estropiée". Sara Iftekhar, étudiante en droit de 20 ans, sera opposée à 49 autres jeunes femmes lors de la finale de la compétition qui se tient mardi dans la soirée. "Ce n'est pas la victoire qui m'intéresse, mais montrer au monde que la vie est toujours belle, et qu'on peut renaître après un drame". Elle a perdu sa jambe à l'âge de 13 ans suite à un accident de deux-roues.

Mort de Jean Piat, monstre sacré du théâtre et inoubliable "Roi maudit"
Il sera fait officier de la Légion d'honneur, officier des Arts et des Lettres et grand-croix dans l'ordre du Mérite. Surtout, il tient le rôle, près de 400 fois, de " Cyrano de Bergerac ".

"Derrière toutes ces méchancetés se cachent des frustrations et des insatisfactions".

"Avant le jour J, Chiara Bordi avait souhaité adresser un message de force et d'espoir à ceux qui ont une particularité".

Articles Liés

Commentaires