Tanitnews

Maladie de Lyme : trop d'antibiotiques prescrits


Chez des patients consultant pour suspicion de maladie de Lyme, le diagnostic a été confirmé dans moins de 10% des cas, et plus de 80% des antibiothérapies qui leur avaient été prescrites avaient échoué, selon une étude de spécialistes de maladies infectieuses. En cas d'antibiothérapie, cette dernière est injustifiée quatre fois sur cinq.

La maladie de Lyme comprend une série de symptômes tels que de la fatigue, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires...

Les symptômes de la maladie de Lyme sont difficiles à identifier et ne sont spécifiques à cette maladie. Des chercheurs français ont compilé les diagnostics posés sur des patients venus consulter "pour un Lyme", au service des maladies infectieuses de la Pitié-Salpêtrière (Paris) entre janvier 2014 et décembre 2017.

Tariq Ramadan reste en prison — France
Le 9 octobre 2009, le jour du viol présumé, Tariq Ramadan écrit le message suivant: "Tu viendras, tu es prête". Et ces analyses téléphoniques révèlent des éléments qui contredisent la version initiale de Tariq Ramadan.

Au final, le diagnostic de la maladie de Lyme a été confirmé chez 9,6% des patients et jugé possible pour 2,9%. Chez 80 % des patients, une autre maladie a été détectée. "Quand il existait un doute diagnostique et que le patient n'avait pas encore eu de traitement présumé efficace", l'équipe a systématiquement administré un traitement susceptible d'éliminer la borréliose. Ce, "à raison de 1 à 22 traitements différents par patient, et durant une durée médiane de 34 jours (les extrêmes allant de 28 jours à 730 jours)", déplorent l'AP-HP dans un communiqué accompagnant la publication des résultats.

De telles prescriptions, à l'heure de l'ultra-résistance d'agents pathogènes aux antibiotiques, sont peu admissibles car elles n'ont "aucune justification", note l'AP-HP.

Étude: E. Haddad et al.

Articles Liés

Commentaires