Tanitnews

OMS: Seuls 3.2% des Algériens consomment de l'alcool


En plus des 93.5% des Algériens s'étant abstenus de consommer de l'alcool durant leur vie, 3.3% de la population algérienne est considérée comme étant des " anciens buveurs", à savoir des personnes n'ayant pas consommé d'alcool durant les douze derniers mois. Le rapport de l'OMS se base sur les données de l'année 2016, les plus récentes à sa disposition.

Dans le même temps, 96,8 % des Algériens n'avaient pas bu d'alcool au cours des 12 derniers mois.

Dans un rapport publié vendredi 21 septembre 2018 sur la consommation d'alcool dans le monde et ses conséquences désastreuses sur la santé, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a tiré la sonnette d'alarme: l'alcool est responsable du décès de quelque trois millions de personnes dans le monde chaque année. Ce chiffre passe à 97% chez les femmes. En effet, la consommation annuelle y est passée de 18,7 litres en 2005 à 11,7 litres en 2016, grâce à l'application de mesures préconisées par l'OMS comme la fixation d'un prix minimum élevé pour la vodka ou l'arrêt de la vente d'alcool dans les stations-services.

Tennis - ATP - Déchirure des abdominaux pour Jo-Wilfried Tsonga
Le directeur du tournoi, Didier Gérard , a annoncé la triste nouvelle ce matin par le biais d'un communiqué de presse. On ne connait pas encore la nature de la gravité de la blessure, ni s'il sera encore longtemps éloigné des courts.

Ainsi, 90.1% des hommes n'ont jamais consommé d'alcool.

La consommation globale est estimée à 0.7 litre par personne en 2010 à 0.9 litre par personne en 2016, dont 1.6 litre par homme et 0.2 litre par femme cette même année. Ces chiffres restent toutefois très en deçà de la moyenne de la région africaine, qui s'établit à 6.3 litre par personne. Plus de 200 maladies sont liées à la consommation d'alcool.

Articles Liés

Commentaires