Tanitnews

"Manipulateur", "colérique" : le profil psychologique de Jonathann Daval se dévoile


Il appartient désormais au juge d'instruction d'apporter une réponse positive, ou non, à la demande de confrontation des parties civiles.

Actuellement détenu à la maison d'arrêt de Dijon pour le meurtre de son épouse Alexia, Jonathann Daval va demander sa remise en liberté. "Nous prenons l'initiative de crever l'abcès, indique dans Le Parisien maître Portejoie et Stéphanie et Grégory Gay se réservent la possibilité d'un dépôt de plainte pour dénonciation calomnieuse car ils ont découvert que le suspect présumé avait livré cinq versions".

Nouveau rebondissement dans l'affaire Alexia Daval.

Tournoi de Pékin: Ons Jabeur éliminée
Je vais discuter avec les médecins dans les prochains jours , mais j'espère être vite de retour . "Je vous tiendrai au courant". Eliminée en phase de poules lors des trois précédentes éditions des Finals, elle n'a que 500 points à défendre à Singapour.

Jonathann Daval, mis en examen en janvier pour "meurtre sur conjoint " encourt la prison à perpétuité. De son côté, l'avocat du beau-frère de Jonathann Daval a vivement réagit à cette requête.

C'est en ce sens qu'il demande aujourd'hui une confrontation.

Lorsqu'un psychologue a interrogé Jonathann Daval le 29 mai, il avait évoqué le complot familial puis a reconnu avoir tué Alexia en la maintenant lors d'une crise d'hystérie. "Stéphanie et Grégory Gay ont dans un premier temps choisi de traiter ces accusations invraisemblables par le mépris, mais la persistance des avocats de Jonathann Daval à répandre cette odieuse théorie sur des plateaux télévisés nous pousse à agir", explique Me Portejoie. Durant son entretien avec le psychologue, le mari d'Alexia Daval a livré une nouvelle version des faits, autre que celle de sa garde à vue. Il met aussi en doute le tableau dressé par le suspect qui se décrit volontiers comme un homme faible, culpabilisé par son impuissance et sous l'emprise de sa femme, autoritaire, colérique et violente. "Mais il est dangereux sur le plan criminologique", notamment car il "s'inscrit dans un secret, dans un espace entre le dit et le non-dit" qui "cache au final assez mal une propension à la toute puissance et la dangerosité qu'elle peut impliquer".

Articles Liés

Commentaires