Tanitnews

Google touché à son tour par une faille, 500.000 comptes exposés


Google ne dit pas si cette faille de sécurité est due à un piratage informatique et ne donne pas non plus les raisons pour lesquelles il a attendu plusieurs mois pour rendre publique cette information. Google indique avoir découvert et colmaté "immédiatement" en mars dernier cette faille qui a exposé les données personnelles d'un demi-million de comptes. Car si Google+ a théoriquement un gros parc d'utilisateurs c'est parce que les utilisateurs de Gmail (1,4 milliard de personnes dans le monde en 2018) étaient automatiquement inscrits au réseau social.

Les données concernées par la faille portent sur des champs optionnels dans les profils enregistrés sur Google+, comme le nom, l'adresse de courriel, l'activité professionnelle, le sexe et l'âge, a précisé Google.

Un porte-parole du groupe affirme au quotidien que Google aurait choisi de communiquer " si nous pouvions identifier précisément les utilisateurs à informer, s'il y avait la moindre preuve de détournement de données et s'il y avait la moindre action qu'un développeur ou un utilisateur pourrait entreprendre en conséquence ".

D'après un mémo obtenu par le Wall Street Journal, cette décision aurait principalement été prise pour éviter au service de se retrouver sous les feux des projecteurs et de prendre ainsi la place de Facebook, lui-même très critiqué pour son manque de rigueur et de sécurité.

Google admet que les données personnelles de 500.000 utilisateurs de Google+ pourraient avoir été accessibles à des développeurs extérieurs.

Affaire Ronaldo: De nouveaux détails sur l'accord conclu par CR7
Il n'est cependant pas impossible que l'éditeur fasse de nouveaux changements si l'accusation se révèle être vraie. Cristiano Ronaldo est accusé de viol par une femme américaine, Kathryn Mayorga.

Google vient d'annoncer la fermeture de Google+.

Ces derniers sont en fait des groupes de contacts créés par l'utilisateur selon les critères de son choix -intérêts, catégories de clients, relations. - et au sein desquels il est possible de décider du contenu qui sera partagé.

Un scénario qu'a confirmé Google lundi dans un communiqué, détaillant l'étendue des informations d'utilisateurs auxquelles ont pu avoir accès des applications tierces à partir de cette faille.

Google va fermer son service Google + pour le grand public après avoir découvert une faille dans l'API du service. Ainsi, l'arrêt de Google+ se fera progressivement au cours de dix prochains mois jusqu'en août 2019.

Articles Liés

Commentaires