Tanitnews

Alerte à la pénurie de médicaments — Santé


Selon l'ANSM, un produit est en rupture de stock dès lors qu'une officine est incapable de le fournir sous 72 heures. Un rapport du Sénat du 2 octobre recensait pas moins 530 médicaments victimes de pénuries en 2017, soit dix fois plus qu'il y a dix ans. Dans Le Parisien ce lundi, un collectif de patients et de médecins alertent sur une pénurie de médicaments qui devient inquiétante.

Le laboratoire MSD avait annoncé fin août, une rupture de stock prolongée de certains dosages d'un médicament utilisé par 45.000 patients en France (sur 200.000 malades de Parkinson), le Sinemet. Les antiépileptiques, antibiotiques, vaccins ou traitements contre la tension sont souvent introuvables.

Selon l'agence du médicament ASNM, il s'agit de "la plus longue rupture qu'on ait pu avoir pour le Parkinson". "Outre la gravité médicale, l'absence de ce traitement plonge le malade dans une détresse physique et morale terrible", précise-t-elle.

"Les malades doivent se contenter des miettes".

Le trailer de lancement est là — Call of Cthulhu
Même si la mode actuel est au chapeau de cowboy façon Wild Wild West, on attend de pieds fermes ce nouveau titre. Lovecraft, le jeu des français de Cyanide Studio pourrait bien être la surprise de cette période d'Halloween.

" Il y a urgence à mettre le réel en cohérence avec les ambitions affichées". Elles subissent, en plus, depuis quelques mois des ruptures graves dans l'approvisionnement de médicaments qui leur sont indispensables et dont elles ne peuvent pas se passer.

Le collectif Parkinson publie également une tribune pour inviter les pouvoirs publics à agir. L'agence de sécurité du médicament (ANSM) conseille aux médecins de préférer des médicaments de substitution lorsque c'est possible. Comme Yann Neuzillet, chirurgien urologue à l'hôpital Foch, de nombreux professionnels de la santé ont défilé devant les sénateurs depuis début juillet pour aborder la recrudescence de produits médicamenteux et vaccins signalés en rupture de stock. Sont aussi indisponibles des traitements aussi basiques que la cortisone pour enfants qui peut être prescrite en cas de laryngite ou de trachéite.

Car la pénurie est parfois organisée par les laboratoires eux-mêmes qui, pour limiter les coûts, réduisent au maximum les stocks, et vendent ensuite aux pays les plus offrants, dont la France ne fait pas partie, quand les quantités sont trop limitées.

Articles Liés

Commentaires