Tanitnews

Les aides du comité d’entreprise pourraient devenir imposables


Lorsque votre Comité d'entreprise vous donne des chèques-vacances, une aide financière pour une activité sportive, ou encore des bons d'achat pour les cadeaux de Noël et la rentrée scolaire, c'est pour vous "tout benef". Ces aides ne seront pas soumises à cotisation dès le premier euro, précise la radio. Un amendement, porté par le député du Nord Paul Christophe (UDI), et voté à l'Assemblée nationale, prévoit que ces sommes seront soumises à cotisation, comme un élément de salaire, et deviendront imposables. Une disposition qui indigne les syndicats.

Cette réforme va "limiter à une portion congrue les avantages octroyés aux salariés par leur comité d'entreprise", a dénoncé la CFDT, pour qui "certaines familles ne pourront pas partir en vacances". Tandis que les professionnels du tourisme sont eux-aussi montés au créneau, la CGT a de son côté fustigé une "attaque sans précédent contre le droit aux vacances, l'accès à la culture et au sport pour toutes et tous". La franchise de 331 ou 662 euros par an et par salarié, introduite dans l'amendement, "doit évoluer" notamment via une concertation prévue avec le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, a assuré Paul Christophe. "Plutôt qu'une régression, l'idée est bien d'obtenir une avancée sociale, en sécurisant juridiquement le dispositif", a-t-il ajouté.

Aéroport de Roissy : Deux avions se heurtent au sol
Certains passagers ont été invités à prendre d'autres vols, d'autres ont été placés dans un hôtel pour la nuit. Une enquête a été ouverte par le Bureau d'enquêtes et d'analyses (Bea).

De quoi, si le texte était confirmé après son passage au Sénat et son retour à l'Assemblée, entraîner un sérieux manque à gagner pour de nombreux salariés.

Articles Liés

Commentaires