Tanitnews

Piratage: Les messages privés de 81 000 comptes Facebook aspirés et vendus


Vivement que 2018 se termine pour Facebook. Alors que le réseau social avait été touché par une importante faille de sécurité à la fin du mois de septembre, il est désormais confronté à un nouveau problème: les messages privés de plusieurs dizaines de milliers d'utilisateurs sont proposés à la vente sur Internet, a repéré la BBC. Selon cette dernière, 12.000 comptes seraient en fait concernés en Russie et 47.000 en Ukraine. Les hackers affirmaient d'abord avoir été en possession d'informations sur plus de 120 millions de comptes, un chiffre largement exagéré pour la BBC qui s'appuie sur l'expertise d'une firme de cybersécurité britannique: Digital Shadows. Facebook a affirmé en réaction ne pas avoir subi de piratage. Il y a aussi des comptes du Royaume-Uni, des États-Unis et du Brésil. L'ensemble de données vendu par les pirates contient également les adresses email et les numéros de téléphone de 176.000 utilisateurs du réseau social. Néanmoins, ces données n'ont pas forcément été piratées car elles ont pu être simplement extraites grâce à une opération dite de "scraping" (via un logiciel) du fait de leur statut public.

La compagnie aurait aussi collaboré avec la justice et les autorités locales pour retirer le site qui montrait les informations de ces comptes. De son côté, Facebook a démenti avoir été victime d'une attaque informatique.

Tennis : c'est déjà fini pour Gasquet à Paris-Bercy
Je sais que je serai prêt. "Dans trois semaines, je suis sûr à 1000 % d'être prêt, lance-t-il". Il y a une finale derrière, je sais que je serai en forme lundi ou mardi prochain.

"Nous avons contacté les responsables des navigateurs pour nous assurer que ces extensions ne sont plus téléchargeables par leurs portails.", Guy Rosen, vice-président gestion de produit chez Facebook.

"Nous vendons les informations personnelles d'utilisateurs de Facebook".

Articles Liés

Commentaires