Dernières nouvelles

Carburants: comment fonctionne l'aide des Hauts-de-France?


"On n'écrase personne", a plaidé mardi Emmanuel Macron à propos de la politique du gouvernement, interpellé longuement dans les rues de Verdun par plusieurs personnes sur la hausse de la CSG ou des prix des carburants.

Concernant l'appel à bloquer les routes le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix du diesel, le président de la République a mis en garde contre "la démagogie" qui se fait jour selon lui dans les débats actuels sur les prix des carburants, se "méfiant sur ces grands appels à mobilisation pour tout bloquer".

Alors que son interlocuteur a insisté pour expliquer que "la colère monte " et qu'il faut "se méfier de la retombée", le président a pris le temps de faire le service après-vente de ses annonces matinales.

Читайте также: Un homme tué par un requin sur la Grande Barrière — Australie

Au lendemain du nouveau coup de gueule de Jacline Mouraud, devenue en l'espace de deux semaines le visage de la révolte des conducteurs qui se disent "traqués " par le gouvernement, le chef de l'État a ainsi confirmé sa volonté de mettre en place une aide au transport pour les automobilistes. Pour pouvoir prétendre à cette aide, le demandeur doit être domicilié dans la région, être salarié en CDI, CDD d'au moins un mois ou en apprentissage et utiliser un véhicule particulier ou un deux-roues motorisé pour la majorité de ses déplacements domicile-travail d'au moins 30 km. D'un montant de 20 euros mensuels, cette aide est versée à ceux qui doivent faire plus de trente kilomètres pour aller travailler. On est, dans la philosophie, sur de l'indemnité kilométrique. "Il faut qu'on avance là-dessus". C'est pour cette raison qu'il a annoncé son souhait de voir le gouvernement et le parlement s'entendre sur une refonte du chèque énergie. Il est versé à environ 3,7 millions de ménages en situation de précarité. "Le premier, c'est que c'est très technocratique comme système, parce que vous recevez un chèque, mais c'est un chèque que vous ne pouvez pas encaisser, c'est un chèque que vous devez déduire de votre tarification", a-t-il rappelé.

"La peur va changer de camp", a assuré Emmanuel Macron en évoquant plus largement "ce qu'on voit à l'école, dans les quartiers de la république (.) contre les forces de l'ordre".

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Articles Liés

Commentaires