Tanitnews

Alerte attentat au centre hospitalier de Dunkerque, une femme interpellée — Faits divers


L'hôpital a donc été fouillé, la police cherchant à savoir si cette menace était crédible où s'il s'agissait d'une fausse alerte. Selon la préfecture, "l'enquête judiciaire déterminera les circonstances précises de cet acte". Les patients sont transférés sur Calais ou Grande-Synthe en fonction des pathologies. Situation tendue ce mercredi matin (depuis la fin de matinée) au centre hospitalier de Dunkerque.

D'après France 3, elle s'est présentée ce matin au service d'urgence en indiquant qu'il y avait des explosifs dans l'hôpital.

Une opération de police est en cours au centre hospitalier de Dunkerque, dans le Nord, où une personne s'est retranchée dans l'établissement, a appris Reuters de sources policières.

Aulas dévoile ses craintes pour Bordeaux avec GACP au pouvoir — FCGB
Toutes les parties ont rendez-vous mardi dans un cabinet d'avocats à Paris. Joseph DaGrosa a répondu aux questions des élus et des journalistes.

A l'heure actuelle, les accès aux urgences sont bouclés et le resteront jusqu'à la fin de la procédure de levée de doute des démineurs. Selon La Voix du Nord, elle a parlé de faire exploser une bombe.

Le Raid et les services de déminage se sont rendus sur place, par précaution. Un étage du bâtiment a été évacué.

Articles Liés

Commentaires