Tanitnews

Inégalités salariales : dès mardi, les Françaises travailleront "gratuitement"


Ce travail gratuit des Françaises durera jusqu'à la fin de l'année en comparaison de leurs salaires avec ceux de leurs collègues masculins.

Pour sensibiliser aux inégalités de salaire, la newsletter Les Glorieuses lance son mouvement pour l'égalité salariale pour sensibiliser aux inégalités de salaire.

Cet écart de rémunération s'explique, entre autres, par les différences de parcours, la surreprésentation des femmes dans les emplois à temps partiel sans oublier le fameux " plafond de verre " qui rend plus difficile l'accès aux postes à responsabilité. L'écart observé en 2016 était alors 15,2%. A ce rythme là, l'égalité salariale est pour 2168.

Elle plaide pour l'allongement du congé paternité, à égalité avec le congé maternité, afin d'équilibrer les interruptions de carrières pour les parents des deux sexes, car les écarts se creusent au moment de la naissance du premier enfant, relève-t-elle. Alors que le débat bat son plein en France sur son allongement (et fait l'objet d'un dossier dans le numéro 796 de Marie Claire à paraître le 7 novembre), ce dispositif est vu par de plus en plus de militantes comme un moyen de tendre vers l'équilibre. Signe que les temps changent, les femmes ont grignoté 3 jours de plus vers l'égalité des salaires.

Twitter supprime des comptes décourageant les électeurs — USA
D'après toujours Twitter cité par Le Figaro , les Etats-Unis semblent derrière la direction du réseau de comptes. Ces comptes cherchaient à donner l'impression qu'ils étaient gérés par des démocrates.

En moyenne, dans l'Union Européenne, la différence de salaire au taux horaire brut, entre les femmes et les hommes est de 16.2 %... et, si les femmes arrêtaient vraiment d'être payées à une date définie, cela aurait correspondu cette année au samedi 3 novembre.

En un an, nous avons gagné trois jours. Sinon, une sanction équivalente à 1% du chiffre d'affaires sera demandée. C'est en tout cas ce chiffre, déterminé en 2014, qui fait toujours autorité dans les données rappelées, en 2018, par le secrétariat d'Etat en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Marlène Schiappa s'est également emparé du sujet.

Articles Liés

Commentaires