Tanitnews

Rihanna s'en prend à Donald Trump pour avoir utilisé sa musique


" Ça a déjà été dit un million de fois mais je le dis une fois de plus: les meetings de Trump ne ressemblent à rien d'autre en politique".

Donald Trump peut ajouter un nouvel artiste à la liste de ceux qui ne veulent pas que leur musique soit utilisée par le président des États-Unis: Rihanna.

La chanteuse superstar s'est adressée à Twitter pour protester contre le fait que sa chanson "Don't Stop the Music" aurait été jouée lors d'un rassemblement de campagne dimanche pour la candidate du Sénat républicain Marsha Blackburn à Chattanooga, dans le Tennessee. "En ce moment, " Don't Stop the Music " de Rihanna est en train de passer super fort à Chattanooga, pendant que des assistants lancent des T-shirts Trump gratuits dans l'assistance, comme pendant un match de basket".

"Breaking Bad" : après la série, le film
Un début de scénario a été dévoilé par THR: l'histoire suivrait la fuite d'un homme kidnappé dans sa quête de la liberté. Les bonnes nouvelles arrivent parfois quand on ne les attend pas.

En découvrant le tweet, Rihanna a réagi.

Plus pour longtemps... Ni moi ni aucun de mes proches ne participerons jamais à l'un de ces rassemblements tragiques, alors merci pour l'avertissement Philip!
Le président américain semble en effet avoir pris l'habitude d'utiliser les morceaux d'innombrables artistes pour animer ses meetings, et ce sans leur consentement préalable.

"Le jour du massacre de 11 êtres humains aux mains d'un "nationaliste" dérangé, vous avez joué sa chanson Happy" devant une foule lors d'un événement politique en Indiana, a écrit l'avocat de Pharrell Williams, Howard King, dans sa lettre à Trump.

Rolling Stone a ajouté que Rihanna avait apporté son soutien au candidat démocrate Andrew Gillum dans la course au poste de gouverneur de Floride. Les États-Unis n'a que 4 gouverneurs noirs dans son histoire. C'est une tribune que tu DOIS soutenir.

Articles Liés

Commentaires