Dernières nouvelles

L'anémomètre du Boeing 737 était défectueux — Crash en Indonésie


Boeing a publié une actualisation " de son manuel d'exploitation indiquant aux opérateurs les procédures que les équipages doivent suivre en cas d'informations erronées issues de (ces) capteurs", poursuit-il.

Les autorités indonésiennes ont téléchargé les données provenant d'une boîte noire de l'avion Lion Air qui s'est écrasé dans la mer de Java la semaine dernière, ont indiqué des responsables dimanche. Près de 45 exemplaires, opérés par SouthWest Airlines, United Airlines et American Airlines, sont affectés aux États-Unis.

Et d'ajouter qu'une explication de la compagnie aérienne de Lion Air s'avère nécessaire pour savoir si des mesures ont été prises pour résoudre le problème technique avant d'autoriser l'avion à décoller le 25 octobre.

Les décisions de la FAA sont généralement reprises par les autres régulateurs aériens.

Ces sondes d'incidence ou sondes d'angle d'attaque sont des avertisseurs de décrochage de l'appareil.

Boeing n'a pas précisé si l'erreur se situait au niveau du capteur ou des systèmes avioniques, ou des deux en même temps, note un expert aéronautique qui ne souhaite pas être identifié, interrogé par l'AFP.

Читайте также: Mourinho justifie son énorme chambrage — Juve-Manchester United

Le Boeing 737 Max 8 de Lion Air, entré en service il y a seulement quelques mois, s'est abîmé en mer seulement 13 minutes après son décollage, le 29 octobre, de l'aéroport de Jakarta vers l'aéroport de Pangkal Pinang dans l'île de Bangka au large de Sumatra, avec 189 personnes à bord. Ce plongeon inexpliqué a entraîné la mort des 189 passagers et membres d'équipage. Lors d'une conférence de presse, le responsable de l'enquête menée par le Comité indonésien de la sécurité des transports (KNKT) Nurcahyo Utomo a souligné que le FDR était partiellement endommagé, l'analyse des paramètres concernant le vol JT610 devant débuter ce lundi - ce qui prendra plusieurs jours. D'après ses explications, le pilote a toujours signalé le problème.

De leur côté, les autorités indonésiennes ont annoncé la réalisation d'un "audit spécial" de la compagnie aérienne Lion Air.

La sonde défaillante du vol Bali-Jakarta, qui avait été remplacée, sera envoyée au constructeur pour examen, a-t-il ajouté. Parallèlement, les secours indonésiens continuent à rechercher des corps et des débris de l'appareil.

L'agence nationale de recherche et de sauvetage Basarnas a jusqu'ici récupéré 105 sacs mortuaires contenant des restes humains dans la zone de recherche.

S'appuyant sur les premières données fournies par la boîte noire, le comité considère que l'appareil avait un indicateur de vitesse défectueux, qui a fait l'objet de réparations, sur les trois derniers vols avant l'accident.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Articles Liés

Commentaires