Dernières nouvelles

États-Unis. Trump limoge le ministre de la Justice


Dans un courrier de démission adressé à la présidence, Jeff Sessions dit avoir quitté ses fonctions à la demande de Donald Trump.

Le président Donald Trump a annoncé mercredi dans un tweet le départ de son ministre de la Justice Jeff Sessions, un limogeage qui pourrait entraîner des conséquences sur la très sensible enquête russe. Il sera temporairement remplacé par son propre directeur de cabinet, Matthew Whitaker. En août, il lui avait demandé de mettre fin à l'enquête russe, la qualifiant de "Chasse aux Sorcières truquée".

Jeff Sessions débarqué de l'administration américaine. En se récusant, il a délégué la supervision de l'enquête au numéro deux du ministère Rod Rosenstein.

Depuis deux mois, cette tentaculaire enquête avait été remisée au second plan en vertu d'une règle du ministère de la Justice, qui impose aux magistrats de se garder de toute inculpation à caractère politique dans les 60 jours précédant une élection.

Читайте также: Juventus : Pjanic se méfie de Pogba

Le journaliste, qui interrogeait le président sur la caravane de migrants, a refusé de rendre le micro malgré les sommations de Trump et s'est vu retirer son accréditation à la Maison-Blanche dans la soirée, au motif qu'il aurait posé la main sur la stagiaire qui essayait de lui prendre le micro. Car en changeant de supérieur hiérarchique, ce sont les garants de son indépendance que le procureur Mueller pourrait perdre.

Or le nouveau ministre par intérim n'a jamais caché son opposition à l'enquête russe et ses ramifications avec les finances personnelles de Trump.

Cette annonce intervient au lendemain de la victoire des démocrates à la Chambre des représentants lors des midterms.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Articles Liés

Commentaires